Chronique de "Les brumes du Caire" de Rosie Thomas

NOTE : ♥♥♥♥♥



Auteur : Rosie Thomas
Éditeur : Editions Charleston
Sortie : octobre 2014

Résumé :
Ruby, une adolescente en pleine rébellion, vient chercher refuge au Caire dans la vieille maison d'Iris Black, sa grand-mère de 82 ans qu'elle connaît à peine. Alors que tout les oppose, un lien étonnant s'établit lentement entre elles tandis que Ruby aide Iris à se remémorer ses souvenirs du Caire scintillant et cosmopolite de la Seconde Guerre mondiale. Elles retracent ainsi peu à peu l'histoire du grand amour d'Iris l'énigmatique capitaine Alexander Molyneux que les ravages du conflit lui ont arraché. 
Déterminant dans la vie d'Iris, dans celle de sa fille et de sa petite-fille, cet amour perdu les affectera à nouveau, toutes les trois, d'une façon qu elles n'auraient jamais imaginée.



*** MON AVIS ***

Un magnifique roman proposé par les Editions Charleston. Rien que la couverture vous transporte.

Ici, il s'agit d'un voyage à travers le Caire, son histoire, à notre époque, et pendant la guerre. Un voyage qui vous amène vers l'amour, l'amour fort, l'amour vrai. L'amour d'une femme pour un homme, l'amour d'une petite-fille pour sa grand-mère, l'amour d'une fille pour sa mère, l'amour d'une jeune femme pour un homme dont les deux milieux sont si différents....

Je ne vais pas vous refaire le résumé, car il décrit assez bien l'histoire générale.

Dans ce roman, nous plongeons rapidement au beau milieu du Caire, de nos jours, où réside Iris. Iris, pour qui la solitude est une compagne. Un jour débarque Ruby, sa petite fille qu'elle ne connait pas vraiment. Ruby, un peu rebelle, va bouleverser les habitudes d'Iris, et dans le bon sens. Ainsi va se créer un lien fort entre les deux femmes. Un lien qui n'existe pas entre Iris et sa propre fille, la mère de Ruby. Nous comprendrons pourquoi au fil des pages.

Tout le livre est fait de retour dans les années 40, où Iris était jeune, belle et très amoureuse de Xan, militaire et en guerre. La magnifique histoire d'amour entre Iris et Xan est très touchante. On sent combien leur amour est fort, on vibre aussi avec eux, car cet amour se retrouve en pleine guerre, dont Xan fait partie. Xan, qui est un être plus que charmant, et qui fera fondre votre coeur.
Nous retrouvons aussi un Caire très différent dans les années 40, fait de richesse, de fêtes, d'alcool, un peu d'insouciance dans un pays en pleine guerre.
Tout au long de l'histoire, Iris apparaît comme une dame avec plusieurs personnalités. Mais, finalement, est-ce pas ce qu'elle a vécu qui a fait celle qu'elle est devenu ?

Ruby, elle, va rencontrer un Egyptien, Ash, dont elle tombe amoureuse. Nous verrons au fil de l'histoire que cet amour naissant leur apprend combien leur deux mondes sont différents. Mais pas insurmontable. Ruby évolue beaucoup tout au long du récit. Son personnage est très intéressant. Nous arrivons facilement à se mettre à sa place. Elle va passer de jeune fille rebelle, trop maquillée, trop peu habillée, à une jeune femme forte, courageuse, raisonnable. Ruby, qui finalement est un peu le cœur de ce roman, celle qui fait le lien entre passé et présent, entre deux mondes, entre sa mère et sa grand-mère.

Le Caire est vraiment très bien décrit, il y a pleins de petit détails, des odeurs, des vues magnifiques. Tout du long, on se croirait en plein cœur du Caire. On découvre également plusieurs facettes de cette ville : la richesse, la pauvreté, l’exubérance...

"Les brumes du Caire" c'est un récit tout en douceur, et plein de force en même temps. Une belle histoire, entre passé et présent qui s’entremêlent, où l'amour est partout, où la peur de l'oubli est présente, où l'acceptation et la compréhension sont ancrées, où le courage et l'espoir sont évoqués.

Une très belle plume de Rosie Thomas, qui a su me faire ressentir un bons nombres d'émotions, qui a su me transporter en plein cœur du Caire, et dont le roman m'a beaucoup émue.

J'ai aimé me plonger dans cette histoire entre générations, amours, souvenirs, pardon, force et courage.

Seul petit bémol : la fin, un peu trop abrupte pour moi. J'aurai souhaité en savoir plus sur l’avenir de Ruby et son amour naissant avec Ash.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"