Chronique : "Be with me"

*** IMMENSE COUP DE CŒUR ***


Auteur : Sophie Auger
Éditeur : éditions Addictives
Date de sortie : 10 juillet 2017

Service Presse Editeur / Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès. 
Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?


~ MA CHRONIQUE ~

Un véritable coup de cœur pour ce récit qui m'a hantée plusieurs jours. Deux personnages aux caractères forts dont il est difficile de se séparer. Deux hommes qui vont trouver l'un en l'autre ce qui leur manquait et qui vont apprendre à être eux-mêmes avec les difficultés et les peines que cela comporte.

Ce roman c'est Raphael et Sun deux jeunes hommes que tout oppose et qui n'aurait jamais dû se rencontrer. De cette rencontre inopinée surgit l'étincelle, celle qui fait vibrer votre cœur, celle qui vous submerge, celle qui vous rend fou et vous envahi de questions, de doutes et d'une certaine certitude finalement. La certitude que malgré tout rien ne sera plus comme avant.

Raphael est une personne gentille, douce, attachante. Il aime sa routine, n'aime pas les conflits, il peut-être même parfois naïf tant il fait confiance. Je dois bien avouer que certaines fois j'ai eu envie de le secouer tant les choses étaient flagrantes et que lui ne voyait rien !
Sa relation avec sa sœur, Zoé, est un élément du roman qui m'a beaucoup touchée. Ils m'ont émue tous les deux par leurs paroles, leurs confessions. 
Zoé, certes plus jeune que son frère, est une personne au grand cœur dont la vision de la vie est complètement différente de celle de son frère. Elle est mature pour son âge tout en restant fougueuse dans le vécu de sa jeunesse.

Sun est quelqu'un qui m'a attirée de suite, de par le mystère qu'il dégage, son impétuosité, son côté torturé. Il est à l'opposé de Raphael et vous verrez que sa vie n'est pas rose avec ses parents. Je vous laisse le découvrir par vous-même.

La rencontre avec Sun va apporter à Raphael bien plus que l'amour. Elle va lui ouvrir les yeux et même si parfois il se casse la figure, cet homme va changer toute sa vie, va redéfinir ses envies et ses priorités. C'est beau, c'est fort.

Page après page, c'est un maelstrom d'émotions que nous offre l'auteur, un amour difficile mais si simple, un amour qui fera des vagues, un amour qui trouvera sa conclusion dans la renaissance, l’abandon de soi, dans la douleur et dans la beauté. 

Au fil des mots, nous évoluons au milieu de personnages forts, qui ont du caractère. Chaque personnage secondaire fait partie intégrante du récit, fait partie des décisions, fait partie d'une attente de réactions souhaitées mais redoutées.

Ce que j'ai apprécié, c'est que l'auteur ne se contente pas simplement de nous parler de Raphael et de Sun, de leurs sentiments. Non, c'est toute une histoire qui se tisse sous nos yeux, tout un ensemble de situations qui se moulent les unes aux autres pour nous apporter une cohérence et un certain réalisme à tout ce qui se passe.
Un magnifique récit empli de tant de choses, tant de messages, d'amour, d'amitié, de liens familiaux et biens d'autres sentiments encore. Et pour moi plus personnellement, plein de détails qui me touchent (Lyon, les NAC, le bouledogue anglais etc...)
Le texte est rythmé, sans aucun temps mort. Nous allons de surprise en rebondissement, de joie en peine, de rire en larme.

La fin du roman est juste géniale, il n'y a rien à ajouter, elle est parfaite pour nos deux hommes et tout ce qui fait d'eux ce qu'ils sont, ce qu'ils étaient, ce qu'ils deviennent.

La plume de l'auteur est fluide, juste, romantique, émotive, démonstratrice et si généreuse. Les mots vous touchent, les sentiments vous percutent. Et toujours une petite pointe d'humour, quelques miettes d'espièglerie, qui viennent alléger un texte parfois très dur émotionnellement. Il est très difficile d'exprimer ce que j'ai pu ressentir. Je ne pense pas que mes mots soient assez fort pour le retranscrit exactement.
C'est juste que l’écriture de Sophie Auger dans ce roman est une pépite, je pense qu'elle le doit aussi à l'intensité de ses personnages et à l'histoire qu'ils vivent. Une histoire percutante, belle, profonde.
J'ai eu l'impression d'absorber chaque joie, chaque peine, chaque doute qui émanaient de Raphael et Sun, de sentir au plus profond de moi cette rage à aimer si fort, cette force que l'amour peut donner parfois pour offrir à l'autre son bonheur, qui par la même fait le vôtre.
Les quelques scènes explicites sont pudiques, tendres, dans le lâcher-prise, dans l'appréhension, dans l'amour le plus total.

Bref, un immense coup de cœur pour BE WITH ME, pour Raphael et Sun, deux personnages qui m'ont marquée chacun à leur manière, autant par leurs qualités que leurs défauts, par tout ce qui fait d'eux ce qu'ils sont, ce qu'ils dégagent, par ce qu'ils nous offrent.
Une histoire qui m'a touchée, qui m'a faite pleurer, qui m'a faite sourire, qui m'a chamboulée et beaucoup perturbée. Un texte dont les images restent longtemps en tête, comme les situations, les expressions des visages...et je dois avouer que c'est rare les romans qui me font cet effet.

Je m'excuse par avance s'il existe des répétitions dans mes propos car honnêtement il n'est pas évident d'exprimer l'exactitude de mes sentiments car, pour moi, ce roman ne se raconte pas, il se vit.



Commentaires

  1. En dehors de ma petite déception parce que la fin arrive bien trop vite, c'est une belle histoire que l'auteure nous fait découvrir. Tous les personnages de ce roman sont importants. On aimera Zoe, pour sa force de caractère. On aimera Alex, qui même s'il n'a pas toutes les cartes en main, joue son rôle de meilleur ami correctement. On aimera le père de Raphaël, qui malgré des débuts difficiles, possède de bons mots. Et bref, il y a du beau monde là-dedans.
    A lire et à savourer.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"