Chronique de "Ballades du Soleil-Levant" de Jeremy Henry





Auteur : Jeremy Henry
Editeur : auto-édition
Sortie : 31 mai 2016

Service Presse Auteur

Résumé :
Martin était un Maestro, un Maître du piano. Yoshi était un Prince. La Troisième Guerre Mondiale a fait du premier un fugitif, et du second un soldat. Le reste fait partie de l’Histoire.



~ MON AVIS ~

Avec ce roman, l'auteur nous entraîne dans une ballade mêlant l'amour et la guerre, la douceur et la froideur. Un récit qui vous happe dès les premiers mots, pour vous raconter l'histoire de Martin et de Yoshi. Une histoire peu banale qui verra les deux hommes se rencontrer, se retrouver, se découvrir et s'aimer. Mais "Ballades du Soleil-Levant" c'est bien plus que ça.

Dès le départ, nous sommes en contact direct avec les deux protagonistes. Si Martin croit sa dernière heure arrivée, il n'en est rien. Il trouvera en Yoshi une personne de confiance, fiable, honnête, tendre et doux, assez loin de l'image publique. Avec un très grand appétit sexuel, ce qui nous apporte de très belles scènes !

Sur plusieurs années, nous sommes plongés sans relâche dans l'avancement de la troisième guerre mondiale, nous montrant tout en discrétion et pudeur, la cruauté, les enjeux et le résultat. Yoshi est un haut gradé, très efficace dans son travail. Martin, lui, essaiera de trouver sa place auprès de cet homme impressionnant. La musique qu'il crée enchante les oreilles, tout autant que sa sensualité innée qui émoustille Yoshi. Les deux hommes ont une très belle relation que vous verrez évoluer au fil du temps, au fil des années, chacun prenant un peu plus de place chaque jour dans le cœur de l'autre.

Il se passe énormément de choses dans ce récit, donc je vous conseille de le lire pour en savourer chaque instant, chaque petite douceur, chaque événement.

Martin est un jeune homme timide, calme, patient. Un peu comme sa musique, il se laisse aller au gré des événements et des situations. Quand il est avec Yoshi, dans l'intimité de la chambre, c'est un homme différent, charnel, sensuel. Petit à petit, vous le verrez évoluer pour devenir un homme plus sûr de lui, plus confiant, et surtout que son rôle de compagnon de Yoshi ne se résume pas qu'à cela. Martin est le ciment de tout le roman.

Yoshi est un dur dans son rôle de Général, mais c'est un homme tout différent quand il s'agit de l'amour de sa vie. Il sait être juste et bon quand il le faut. Il s'adoucira quelque peu au contact de Martin, celui-ci le poussant parfois dans ses retranchements, le faisant réfléchir. 

Au cœur de l'histoire de Yoshi et Martin, l'auteur a brillamment inséré d'autres histoires de couple, des couples qui viendront compléter ce binôme pour former une famille, une famille si spéciale et si attachante. Chaque histoire de cœur relatée vous apporte son lot d'émotions, bien que deux d'entre elles m’ont particulièrement émues.

J'ai trouvé à ce roman des similitudes avec un précédent titre de l'auteur : "Comme un oiseau". J'ai eu l'impression de retrouver un peu de Camille en Martin. Mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

La plume de l'auteur est toujours aussi addictive, fluide, avec des mots bien choisi et un univers bien à lui. Certes nous sommes dans le futur, dans une hypothétique troisième guerre mondiale, mais sa touche personnelle est bien présente, avec toujours le Japon et sa culture en arrière plan, bien qu'à travers ce récit, vous allez voyager de pays en pays. 
Le rythme donné est entraînant, comme une symphonie musicale, avec des hauts et des bas. Les émotions sont au rendez-vous, de par les personnages ou leur situation personnelle. Parfois, vous avez l'impression que l'auteur fait bouger les corps dans une danse sensuelle et sexy, vous provoquant des sensations qui vous réchauffent le cœur et vous émoustillent, rendant les scènes de sexe et d'amour juste parfaites, mêlant amour et désespoir à la perfection.
Des personnages charismatiques, avec leur caractère propre, instaurent à ce texte de la consistance et apporte du rythme, car, page après page, vous allez sourire de leur humour, vous allez trembler de leur terreur, vous allez fondre de leur cœur et de leurs confessions parfois touchantes.

J'ai beaucoup aimé les descriptions faites de chaque endroit où nos personnages atterrissent. Des petits détails qui font mouches et vous plonge directement dans l'atmosphère créé par l'auteur.

En bref, un très bon récit porté par une plume juste, douce et dure à la fois. Une plume qui vous raconte à travers les années, avec brio, tendresse et amour, le destin peu banal de Martin, Maestro et fugitif, et de Yoshi, Prince et soldat. Un roman où l'amour est omniprésent, aussi bien que la dure réalité de la guerre, avec ses morts, ses trahisons, ses restrictions et ses obligations. Un roman qui, tel une mélodie, vous transporte sur le temps qui passe et qui vous montre comment Martin et Yoshi, malgré la guerre, malgré les circonstances, arrivent à porter leur amour à son paroxysme, avec un final des plus bluffant et des plus beaux.

Les deux personnages créé par Jeremy Henry sont les piliers de ce roman, ils se créent leur avenir, par forcement dans la simplicité, mais avec amour. Ils se portent une confiance totale. De temps à autre, la jalousie de Yoshi vous met le sourire aux lèvres autant que les craintes de Martin pour son amour vous serre le ventre. La construction de leur histoire est peu banale, et Yoshi vous réserve de belles surprises sur Martin, cet homme qui....et bien, vous verrez. Les personnages secondaires font partie intégrante du récit, ils s'insèrent à la perfection, chacun avec leur histoire, leur passé, leur blessure et leur hésitation.

Je vais m’arrêter là, car bientôt je vais vous faire un second roman, mais sachez qu'il se passe énormément de choses dans ce livre, de détails, de relations qui se tissent, d’événements heureux, de belles scènes de complicités et d'aveux....je ne peux pas tout vous dire, mais vous serez agréablement surpris par la richesse du texte, qui malgré tout est très cohérent.

Un roman à découvrir sans attendre, avec une couverture parfaite et un titre idéal, qui a toute son importance et dont vous découvrirez la signification au fur et à mesure de votre lecture.

Lien Amazon pour acheter



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"