Chronique de "Juste avant le bonheur" de Agnès Ledig

*** BOULEVERSANT ***



Auteur : Agnès Ledig
Editeur : Edition Pocket
Sortie : octobre 2014

Résumé :
Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend... 



~ MON AVIS ~

Ce roman est complètement bouleversant. Cette histoire est très surprenante, car elle n'a pas prit la direction que je pensais. L'auteur m'a surprise à plus d'un égard dans ce récit. Que ce soit au niveau de l'écriture, qui est fluide, belle, douce, savamment dosée, sachant pointer là où il faut pour vous faire vibrer, ou au niveau du texte en lui-même.

Nous suivons l'histoire de Julia, jeune femme qui galère pour réussir à élever son petit Lulu, son fils de trois ans, fils pour lequel elle ferait tout, car lui seul sait lui montrer la lumière, la vie et l'espoir.
Un jour sans, triste et morne, un homme va débarquer dans sa vie tel un éclair, et va tout bouleverser. Un énorme chamboulement pour elle et Lulu, une opportunité, qui même si elle lui fait peur, lui ouvrira le bonheur et la joie à travers les yeux de son fils.

De sa rencontre avec Paul, Julia va, sans le savoir, mettre du baume au cœur à toutes les personnes l'entourant, leur faisant entrapercevoir la lumière.

Ce roman se lit et ne se raconte pas. Je ne souhaite pas trop en dévoiler, de peur de vous aiguiller un peu trop sur le sens donné à ce récit.

La seule chose que je peux vous dire, c'est que ce roman est beau, touchant. Julia se construit une nouvelle famille, peu à peu. Pas à pas, lentement, elle refera surface suite aux événements. Sa rencontre avec une personne très belle l'aidera à rester au bord du précipice, sans sauter au fond. Il y a beaucoup de choses dites, de très belles manières, qui peuvent s'appliquer à nous-même, en cas de coup dur, ou de désespoir.

Chaque personnage est criant de vérité, de sincérité. Chacun avec ses problèmes, ses douleurs et ses blessures. Les personnages ensemble forment un tout, forment l'histoire d'une "coalescence" comme le dit si bien l'auteur : à vous de lire pour déterminer ce que veut dire ce terme. Vous verrez que chaque étoile, chaque grain de sable à son importance, sa définition.

La plume de l'auteur est délicate, émouvante. A travers ses mots, elle vous entraîne dans une spirale douloureuse et très intense de sentiments et d'émotions contradictoires. Le rire et les larmes se côtoient à foison de telle sorte que vous avez du mal à respirer. Vous vous laisser bercer par les phrases poétiques et emporter par l'amertume parfois insoutenable.

Au final, ce roman est un bel hymne à la vie, au bonheur, à l'espoir, qui malgré les cicatrices, peut exister, sans jamais oublier. Le temps est un ami qui vous fera du bien pour colmater, ressouder, mais surtout, le soutien de vraies personnes sincères, qui sont là sans vous étouffer, vous pousser, vous abreuver de bons sentiments. Un récit riche, complexe, qui va d’événement en événement, sans laisser une minute de répit. Puis la fin, parfaite, juste, touchante. La fin, le début d’autre chose.

Un roman sublime qui ne vous laissera pas de marbre, je peux vous l'assurer.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"