Chronique de "Copycat" de Johanna Lynn

♥♥♥♥♥/5 *** BIG COUP DE CŒUR ***




Auteur : Johanna Lynn
Editeur : Mix Editions
Sortie : 31 mars 2016 sur le site de l'éditeur et le 14 avril sur toutes les plateformes

Service Presse Partenariat

Résumé :
Dans les rues sombres de Philadelphie, un prédateur rôde, chassant et tuant. Alors que ses victimes refont surface l'une après l'autre et que les cadavres s'entassent, la police est soulagée de voir arriver une équipe d'agents du FBI. Mais pour l'un d'eux, cette affaire de meurtres en série cessera rapidement de n'être qu'une enquête parmi d'autres. 

Les crimes perpétrés qui passent pour l'hommage d'un admirateur de Jeffrey Dhamer, dissimulent pourtant leur vérité propre, et chacun est un pas qui rapproche le tueur de son objectif. 
Il est des rencontres qui peuvent changer le cours d'une vie. Irrémédiablement, en un instant fugace, un rien suffit à briser... Ou à guérir.



*** MON AVIS ***

Un big coup de cœur pour ce thriller haletant, passionnant, frissonnant, qui vous entraîne dans les méandres tortueux et dérangés d'un psychopathe, dans une course effrénée pour arrêter cette orgie de cadavres qui s'amoncellent. Un thriller qui vous fera également palpiter le cœur pour une toute autre raison : celle de l'amour. L'amour qui naît au milieu de l'horreur, l'amour qui se fait douceur, qui se dissimule, se faufile, l'amour qui prend son temps.

A travers ce récit nous suivons l'histoire de Lélio, jeune prostitué, dont la vie n'est pas un long fleuve tranquille et dont les réminiscences du passé reste ancrées dans sa chair et son esprit. Lélio est une personne très lucide sur sa condition, sur lui-même. C'est un jeune homme attachant, doux, gentil, qui sait tout au fond de lui ce qu'il veut, et ne se laisse plus faire, même si certaines terreurs viennent encore le hanter.
Nous suivons également l'histoire de Nathan, agent du FBI, équilibré, très efficace dans son travail.

Quand une série de meurtres s'abat sur Philadelphie, Nate et son équipe viennent aider la police locale pour arrêter ce psychopathe fou qui accumule les corps, le sang et la terreur.

Au milieu de cette atmosphère sombre, Lélio et Nate vont faire connaissance. Dès le premier regard, on sent un petit quelque chose, comme une caresse, un souffle, un tout petit rien qui fait tout. Alors, au gré de l'enquête, des révélations, de la vérité, un lien se crée, tout en discrétion et délicatesse, en réconfort.

Ce récit pour moi se construit en deux parties : une partie enquête et une partie plus personnelle.

Dans la partie plus personnelle, nous apercevons toute la volonté de Lélio pour réussir à être ce qu'il souhaite et ainsi mériter l'amour de Nate, mais aussi la force d'abandonner tout ce qu'il a de plus cher pour se reconstruire et aimer librement. Car parfois, avant de pouvoir aimer en toute liberté, il faut d'abord s'aimer soi-même, et c'est ce que Lélio fera au prix d'un courage et d'une force sans égal. Certains passages m'ont littéralement arraché le cœur, et m'ont rendue très émotive. Lélio est un homme tellement....tout ! Et Nate, cette façon qu'il a de voir clair, de voir juste, de savoir, de deviner, et cette tendresse dont il fait preuve avec Lélio est tout simplement sublime.

Ce roman est pour moi original et sort des sentiers battus, tout d'abord par sa construction, mais aussi par ses personnages, travaillés, complets. Les descriptions concernant l'enquête elle-même, au niveau des profilers, sont tout bonnement géniales, avec des mots appropriés, une ambiance qui vous glace le sang, et surtout cette impression d'être carrément immergé dans ce livre. L’auteur a fourni un vrai travail de recherche pour son roman, pour son rapprochement à Jeffrey Dhamer, pour tout ce qui en découle et tout ce qui entoure cet admirateur. La vérité est tout bonnement ahurissante tellement tout s’enchaîne et s’entremêle à la perfection, le déroulement de l'histoire tient la route, et ne vous laisse aucun répit.

Au niveau des personnages, que ce soit pour Lélio ou Nate, il y a toute une histoire autour d'eux, un présent, un passé, des amis, ils ne sont pas simplement effleurés, ils sont décortiqués, en profondeur, et avec talent. Ces personnages nous bercent de façon inattendue, ils bercent notre cœur, ils bercent notre esprit, notre âme, nous font réfléchir, frémir.

Chaque début de chapitre est un régal. Si vous prenez le temps de la traduction, vous serez comblé, et en parfaite osmose avec le chapitre en court.

La plume de l'auteur est un savant mélange de froideur et de douceur. Des mots percutants, des mots tendres, sincères. Une écriture juste et précise qui contribue à faire de ce roman une merveille, une merveille d'effroi, une merveille d'amour. Des émotions à foison, de la plus terrible, la plus sanglante, à la plus émouvante, la plus douce, la plus belle. Les passages oppressants et insoutenables se disputent aux passages sensibles, délicats : un entremêlement des émotions parfait, juste dosé.

Bref, vous l'aurez compris, je suis tombée amoureuse de ce roman, de ces personnages, de cette ambiance glauque et douce, de ce récit doux-amer, de cette terreur et de cette sensibilité, de cette peur et de cet amour.

Un grand bravo à l'auteur, pour tout, pour son travail, pour son histoire, pour Lélio et pour Nate. Et une mention particulière pour la couverture, qui est juste parfaite.

Commentaires

  1. Celui-là je l'ai noté! Il me tente beaucoup. En plus si c'est un coup de cœur pour toi! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment vraiment superbe, à tous les niveaux. Là, je n'ai qu'une envie, c'est de recevoir la version papier et le relier à nouveau !

      Supprimer
    2. Je l'ai ajouté à mon panier d'achat ;) Je suis plus lectures numérique que papier, mais je vais l'acheter quand il va être disponible.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"