Chronique : "Le Cercle des Gentlemen - T1 : Un plaisir à la mode"

*** UN RÉGAL ***


Auteur : KJ Charles
Éditeur : Reines-Beaux
Date de sortie : septembre 2016 (papier : juillet 2017)

~ RÉSUMÉ ~
Lorsqu’il apprend qu’il pourrait être l’héritier d’une fortune à laquelle il ne s’attendait pas, Harry Vane rejette son passé de radical lutant pour la réforme du gouvernement et se met en tête de courtiser son adorable cousine. Mais au lieu de ça, son cœur s’éprend de l’homme le plus beau et le plus chic qu’il ait jamais rencontré : le dandy qui a été chargé de lui apprendre les rouages de la haute société. La nouvelle position d’Harry exige qu’il se plie à la conformité... et pourtant, la seule chose qu’il désire est de goûter à cette bouche que la bienséance lui interdit.
Après avoir été témoin en première ligne des horreurs de Waterloo, Julius Norreys a cherché refuge derrière les façades luxueuses de l’aristocratie. Désormais, il se préoccupe exclusivement de la coupe de son manteau et de la qualité de ses bottes. Toutefois, son protégé est tellement innocent, complètement vierge du cynisme qui les entoure, qu’il éveille en Julius les élans d’un désir sincère, ce qu’il n’avait plus ressenti depuis des années. Il ne peut certes pas protéger Harry des pires excès de la haute. Mais ensemble, ils peuvent payer le prix de la passion.


~ MA CHRONIQUE ~

Un excellent premier tome qui introduit ce cercle des Gentlemen.

L'univers est captivant, bien décrit, une époque intéressante et respectée dans sa narration. Il y a tout ce que j'aime. Un historique en pleine Angleterre où l'on se régal des soirées mondaines, des complots, des rapprochements.

Ici, nous suivons plus particulièrement l'histoire d'Harry et Julius. Deux hommes opposés sur bien des aspects.
Harry est un jeune homme naïf, un peu idéaliste, gentil, fidèle dans ses amitiés, honnête, lumineux.
Julius est un personnage froid, posé, calme, sombre, mystérieux. Son langage acéré peut parfois faire mal.
La rencontre entre ces deux hommes va leur apporter beaucoup. Ils vont s'apprendre mutuellement, ils vont se faire confiance. Cependant, ce chemin qu'ils vont se tracer, cette route qui s'offrent à eux et un chemin difficile où ils devront apprendre sans cesse, se tromper pour trouver la vérité de leur cœur, chuter pour mieux se relever et voir la vérité de ceux qui leur font miroiter un rêve, et surtout, écouter leur cœur pour savoir ce qu'ils veulent vraiment et ce qui est le plus important pour eux.
Ce sont deux personnages assez complexes, qui, page après page, nous dévoilerons leur véritable nature, leurs secrets, qui nous ouvririons leur cœur pour nous montrer leurs faiblesses et leurs blessures.

Au cœur de cette attirance entre Julius et Harry, il y a toute une histoire qui les entourent dont ils seront les acteurs principaux. Ce roman, c'est un mélange de complots, d'espoir, de découvertes. Au fil de votre lecture, vous lirez un texte riche et complet comprenant beaucoup d'informations, de personnages, vous offrant par la même des pistes pour les futurs tomes.

Lire ce roman fut un véritable régal car l'univers présenté est atrocement addictif et très bien décrit. Nous y découvrons aussi bien les excentricités des plus riches que les appels à la révolte des plus pauvres, les mariages forcés, la liberté d'aimer bafouée, interdite. J'ai aimé la frivolité de certains personnages, les quelques traits d'humour, les instants plus sérieux. 
Il y a un vrai respect de l'époque de la part de l'auteur, qui maîtrise son sujet à la perfection. J'ai aimé me plonger dans ce temps ancien et vivre avec nos personnages cette aventure qui va bien changer leur vie.
Ce que j'ai aimé aussi, et ressenti de la part de ce cercle des Gentlemen, c'est cette complicité qui les unis et les rend forts, cette amitié sans borne et cette liberté qu'ils s'offrent mutuellement.

La plume de l'auteur est fluide, la narration de l'époque respectée, ce qui donne un style un peu guindé parfois, soutenu, délicieux et nous plonge immédiatement dans ces années là.
Une plume qui nous détaille des scènes aussi brutales que douces, des instants de partage et des instants de révolte.
Une plume qui saura à tous les coups vous faire ressentir des émotions tant les personnages en dégagent.

Bref, un excellent premier tome avec un univers qui me plais et des personnages auxquels je me suis attachée. Un texte rythmé qui nous est raconté tantôt du point de vue d'Harry, tantôt du point de vue de Julius, ce que j'ai apprécié grandement. 
Un pur roman historique dans un Londres éblouissant et sombre : un excellent mélange, tout comme les caractères de nos personnages et les intrigues qui fleurissent.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"