Chronique : "Le Père Noël était presque parfait"

*** COUP DE CŒUR ***


Auteur : Rose Becker
Éditeur : Editions Addictives
Date de sortie : octobre 2016 pour l'ebook et papier octobre 2017

~ RÉSUMÉ ~
Calista rêve d’un miracle de Noël pour sauver le café familial, menacé de fermeture. Mais pour commencer, elle a droit à une surprise tombée du ciel !
Liam vient d’avoir un accident de voiture, il est blessé et désorienté. Calista n’écoute que son bon cœur et le recueille chez elle, lui offrant un toit et de quoi se remettre. Mais Liam n’est pas celui qu’elle croit, et il n’est pas venu dans cette petite ville par hasard… Alors que les sentiments s’en mêlent, les deux jeunes gens entament une relation mouvementée et basée sur un mensonge inextricable.
Et si la vérité était plus complexe encore que les secrets ?


~ MA CHRONIQUE ~

Je craque littéralement sur les romans de Noël et je dois dire que la plume de Rose Becker s’accorde parfaitement à cette ambiance et qu'elle sait avec brio créer cette atmosphère particulière qui vous touche le cœur en cette période de l'année.

Ici, nous suivons Calista, jeune femme drôle, intelligente, déterminée, qui cache de dures blessures et une émotivité à fleur de peau. Son miracle de Noël, celui auquel elle espère tant, sans trop y croire, ce manifeste en l'arrivée inopinée dans sa vie de Liam. Liam, cet homme mystérieux, sorti de nulle part, qui ne va nulle part. Cet homme énigmatique, aux yeux se intelligents et dont les qualités se cumulent.
Calista et son grand cœur vont aider Liam et de cette aide un lien se crée, se consolide. Une attirance et une confiance qui surgit brusquement, cette certitude que vous avez comme ça, juste par un regard.

Ce roman est un plaisir à lire car il représente bien la magie de Noël, son ambiance, sa neige si pure, ses couleurs qui scintillent.
La relation qui évolue entre Calista et Liam est belle à voir, à lire. L'auteur nous offre des mots, des gestes, des regards qui veulent tout dire, qui avouent cette vérité et cette évidence qui se taisent.
Page après page, c'est une histoire complexe que nous découvrons, des blessures, des manques, qui égratignent le cœur de Calista, qui auront du mal à être avoué pour enfin pouvoir les évacuer. Liam se révélera bien plus complexe encore que ce qu'il n'y parait et ses secrets vous toucheront en plein cœur.

Ce roman c'est une histoire de famille, de lien parental, de ce qu'il représente, de cette ancre dont vous avez terriblement besoin et de ce manque quand ce lien n'existe pas, est inconnu.
Il y a de la légèreté, de la douceur, de l'humour. Il y a de la vie dans ce roman. Il y a de la profondeur, la profondeur des personnages, de leur âme et ce qu'elle nous dévoile. Il y a du danger, de la peur, de la crainte.
Beaucoup de sujet abordés, des sujets très lourds, importants.

Les personnages secondaires sont un véritable régale et font partie intégrante du texte. Ils ont chacun leur caractère et complètent le récit à la perfection. Ils joueront également un rôle déterminant pour Calista, mais aussi pour Liam  et tout ce qui fait l'histoire.

La plume de l'auteur est un vrai plaisir. Elle coule, elle est fluide, délicate.
Une plume qui vous transporte littéralement dans son univers, dans cette ambiance scintillante où la magie prend forme, peu à peu, où la magie vous offre le bonheur, la fin d'une douleur, l'espoir d'une vie et d'un futur, l’espoir d'un amour sincère et véritable.
Une plume qui surfe avec brio sur les émotions, qui apporte une touche d'humour et vous offre quelques sourires, une plume qui allie les mots pour vous procurer des ressentis profond, qui vous touche.

Bref, une très jolie comédie romantique de Noël que je vous conseille absolument. J'ai passé un superbe moment avec Calista, sa famille, Liam et Viking. Un roman où le miracle de Noël fera encore son office, pour chacun des personnages présents.
Un joli coup de cœur pour ce roman qui m'a conquise et m'a fait chaud au cœur.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"