Chronique de "Une famille si ordinaire" de Barjgy L.







Auteur : Bargy L.
Editeur : Mix Editions
Sortie : 15 juillet 2016

Service Presse En Avant Première

Résumé :
Kyle Leager, marié et père de deux enfants, voit sa vie basculer quand sa femme, Clara, décède des suites d'un cancer. Acculé par les dettes, il finit par accepter l'offre de son meilleur ami, Josiah : louer une maison et s'en partager les étages. Chacun sa vie, chacun son espace : Josiah avec son compagnon volage, Reginald, et Kyle avec ses enfants, Chadwick et Jewel.
Une étrange routine finit par s'installer entre ces murs, entre rires et larmes, bonheur et petites tragédies du quotidien. Un nouvel équilibre dans leurs vies pas tout à fait ordinaires.
Mais le cœur a ses raisons que la raison ignore. L'arrivée de Paige Dubois dans cette petite famille va semer le trouble et surtout mettre en danger ce bel équilibre retrouvé.
Kyle va devoir se poser les bonnes questions s'il ne veut pas tout perdre. En premier lieu, son amitié avec Josiah. Mais n'est-ce au fond que de l'amitié qui lie ces deux hommes ?



~ MON AVIS ~

Ce roman est un réel plaisir de lecture, tout en tendresse, délicatesse et humour. Le résumé se suffit à lui-même pour vous donner juste ce qu'il faut pour avoir l'eau à la bouche. 

Je dois vous avouer qu'au début de ma lecture, j'ai trouvé le texte monotone. Ni mal écrit, ni quoi que ce soit, mais lent, plat. Cependant, je me suis rendue compte que ce début était nécessaire à la construction et à la compréhension du récit, un récit au final qui s'épanouie tout doucement, à tatillon parfois, mais avec conviction. Puis, une fois commencé, de toute façon, je n'ai pas pu m'arrêter car les événements et les situations, allant crescendo, m'ont totalement happée !

Nous suivons donc la vie de cette famille, une famille qui a souffert et qui s'est battue pour arriver à cette harmonie qui l'entoure, cet équilibre qui semble l'habiter.
Page après page, nous découvrons comment s'est construit cette petite famille pas si ordinaire, et surtout les joies et les peines qui viennent bousculer leur quotidien. Nous découvrons également chaque personnage de ce clan : Kyle, Chadwick et Jewel, ses enfants, et Josiah, le meilleur ami, le confident. Puis, autour d'eux, d'autres personnages hauts en couleurs qui viennent compléter l'ensemble.

Ce roman, c'est un condensé d'émotions, des émotions vraies, sincères. Kyle et Josiah sont deux hommes terriblement attachants, chacun à leur manière. 
Kyle est une personne enthousiaste, un rien râleur, têtu, possédant un langage très fleuri que j'ai adoré ! 
Josiah est plus posé, à l'écoute, plus patient, mais n'en est pas moins drôle, possédant une bonne répartie. Ce sont de vrais amis, ceux qui se remontent le moral, qui s'aident, qui ne jugent pas, qui vous disent la vérité, même si cela doit faire mal. De vrais amis qui parfois se sacrifient pour le bien de l'autre, pour son bonheur. 
Les enfants sont adorables, tolérants, facétieux et loin d'être aveugles....

Les personnages secondaires font partie intégrante du récit, ils apportent ce dont auront besoin nos héros aux moments opportuns : du réconfort, des conseils, de l'écoute. Ils seront présents à chaque étape, à chaque coup dur, à chaque question. Ils seront d'une valeur inestimable, sachant aussi bien tourner les situations à la dérision qu'être sérieux quand il le faut. Je pense à Reginald, un personnage hors norme, qui vous fera fondre.

Un autre protagoniste a son importance également : le chien. Vous allez passer de bons moments en sa compagnie, et l'arrivée de celui-ci vous provoquera quelques bons fous rires.

Au fil des mots et des phrases, l'auteur nous entraîne dans des instants de vie quotidienne. Des instants partagés, des instants de souffrance aussi, des instants de bonheur, comme une certaine escapade dans un ranch, des instants d'amour, sous toutes ses formes. Car c'est bien l'amour qui ressort de ce texte, l'amour de la famille, l'amour des siens, et l'amour tout court, celui que l'on ne ressent pas tous les jours.

L'évolution des pensées et des sentiments de Kyle se fait petit à petit, mais aussi avec beaucoup de réflexion, de question, de peur, de doute, mais une envie terrible d'y arriver, et de comprendre : pourquoi ? Comment ?

J'ai aimé ce roman car il est vibrant d'émotion, de vérité. L'auteur nous embarque au côté de cette famille avec facilité, nous en décortiquant chaque instant de joie, de complicité. Elle arrive même à intégrer dans ce texte toutes les difficultés du regard des gens,  l'intolérance et les à priori sur Josiah, sur cette famille.

La plume de l'auteur, si particulière et si envoûtante, fait ressortir les sensations puissance mille. Une plume délicate et fluide, qui couche les mots sur le papier avec humilité, honnêteté. Car ce roman, cette famille, ce pourrait être vous, votre famille. Oui, j'ai trouvé cette histoire très réaliste, sans chichi, sans blabla, rien que du concret.

En bref, ce fut un très bon moment de lecture. J'ai été émue plus d'une fois, pour différentes raisons, j'ai été scotchée par certaines déclarations, certains aveux, qui vous prennent aux tripes, j'ai ri de bon cœur aux joutes verbales des uns et des autres, j'ai apprécié avoir tous ces beaux moments de complicité, de famille, des instants vrais, natures, partagés. J'ai aimé que Kyle soit lent dans sa découverte, j'ai aimé qu'il soit buté, têtu, qu'il se pose des questions, j'ai aimé qu'il ait eu peur et j'ai aimé que Josiah soit là, tout simplement.

J'ai aimé la réalité de ce roman, la réalité de cette famille pas si ordinaire qui, miette à miette, devient si ordinaire, le tout servi par une plume atypique de qualité.

Merci pour ce beau moment, même si au départ, ce n'était pas gagné !

Et bravo pour la couverture, qui représente à merveille l'ensemble de ce roman.

Lien Mix Edition pour commander


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"