Chronique : "Passion en Arctique"

*** SYMPATHIQUE TRANCHE DE VIE ***




Auteur : Keira Andrews
Editeur : auto-édition
Date de sortie : mars 2017

Service Presse Auteur

~ RÉSUMÉ ~
Hanté par ce qu’il a perdu en Afghanistan, le Capitaine Jack Turner se retrouve à la croisée des chemins. Même si le dernier endroit où il veut être, c’est l’Arctique, la mission de routine le sort au moins de son nouveau bureau. Parti du mauvais pied avec le Ranger Canadien qui le guide à travers ce territoire interdit et dangereux, Jack aurait voulu être n’importe où ailleurs que dans la tente qu’il partage avec le Sergent Kin Carsen. 
L’Arctique fait partie de l’âme de Kin, et il n’arrive pas à laisser la toundra derrière lui. Il aurait voulu vivre en tant qu’homme ouvertement gay, mais le Nord n’est pas aussi tolérant que le reste du Canada. Bien qu’il soit seul, il aime son travail de Ranger, patrouillant dans ce vaste territoire qu’il connait si bien. Toutefois, il est en terrain inconnu lorsqu’il s’agit de Jack, et quand ils se retrouvent coincés ensemble par une tempête de neige, un désir inattendu commence à s’enflammer. Bientôt, luttant pour survivre, tout ce que ces deux étrangers ont, c’est l’un l’autre.


~ CHRONIQUE ~

Un court roman qui se lit facilement, une histoire sympathique dans le grand froid qui saura bien vous réchauffer.

Nous avons ici deux personnages blessés et traumatisés par la vie, chacun portant sa souffrance à sa manière. Si leur première rencontre n'est pas des plus aimable, ils vont apprendre à se connaître. Je vous laisse découvrir par vous-même leur histoire.

Nous sommes vite transportés dans ce pays de glace, de froid, de blanc. L'auteur a fait un bon travail au niveau des descriptions et surtout de tout ce que peut dégager un lieu comme l'Arctique, ainsi que les mentalités, pas toujours très à la mode. Les quelques mots locaux employés montrent que l'auteur à travailler son sujet pour nous offrir un lieu au plus près de la réalité, elle ne s'est pas contentée de nous dire qu'il y avait de la glace, de la neige et une température très froide. Bref, beaucoup de petits détails au niveau environnement ou au niveau du travail respectif de nos deux protagonistes font que ce court texte est parfait concernant l'univers, le paysage et la vie professionnelle.

Cette histoire, c'est une tranche de vie, une immersion dans un instant charnière pour Kin et Jack, car si cette rencontre entre ces deux hommes est plutôt tendue, ils sauront, chacun à leur manière, avec leurs mots, leurs attitudes, et peut-être la magie du lieu, s'ouvrir, se dévoiler, oser pour ne plus reculer ou se cacher. Ce voyage pour Jack, cette mission pour Kin, va changer leur vie, tant au niveau personnel qu'émotionnel.

La plume de l'auteur est fluide, douce, toute en émotion. Elle nous offre de tendres instants charnels qui réchauffent le cœur et de très émouvants moments intimes de confessions entre nos deux hommes. Une écriture simple et compréhensive qui saura vous séduire dans ses nuances et ses touches d'humour.

Bref, un bon moment, court certes, mais efficace et qui se suffit à lui-même, un petit roman que nous pourrions apparenter à une nouvelle. Cependant l'essentiel est là, nous plongeons au cœur des problèmes et des ressentis, avec un début, une action, des confessions et une vraie fin. Des personnages touchants et intéressants qui savent se remettre en question grâce au destin qui se montre enfin clément avec eux. Une passion en Arctique qui sonne comme une renaissance.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"