Chronique de "Personnal - Tome 2 : Changements personnels" de K.C. Wells

NOTE : ♥♥♥♥


Auteur : K.C. Wells
Editeur : CreateSpace / Men Over The Rainbow
Sortie : 28 mai 2014

Résumé :
Rick Wentworth en a assez des coups d’un soir et des coups rapides dans les toilettes des clubs. Il lui faut une nuit d'hédonisme inhabituelle pour que Rick admette ce qu'il veut vraiment - quelqu'un qui l'aime. Mais pour que cela se produise, il doit procéder à quelques changements. Rick peut le faire. Après tout, quelle est l'autre alternative ? Et quand il rencontre un gars qui répond à toutes ses envies, il ne peut pas croire en sa chance. Son patron Blake Davis, et son fiancé Will Parkinson, cependant, ne sont pas convaincus. Ils veulent en savoir plus sur Monsieur Parfait, et leurs instincts sont plus exacerbés que ceux de Rick. Les deux hommes veulent le protéger. Mais il s’avère qu’ils n'ont pas besoin de s’inquiéter car Rick a déjà un ange gardien... Quand Angelo Tarallo voit Rick pour la première fois, pour lui, c’est comme s’il est au ciel, dans la mesure où il est concerné. Et quand il sauve Rick du danger, cela lui offre l'occasion rêvée d'apprendre à connaître l'homme qui l'a captivé. En peu de temps, il est clair pour les deux hommes que cela pourrait les conduire quelque part. Mais quand la famille sicilienne traditionnelle d’Angelo découvre enfin ce qu'il leur cachait depuis si longtemps, un ultimatum posé risque de tout changer pour les amoureux - et pire encore.



*** MON AVIS ***

Un bon tome 2, où nous retrouvons cette fois Rick, le collègue de travail de Will. Celui-ci désespère de trouver un homme avec lequel il pourra partager sa vie. Et quand il croit l'avoir trouvé, il va vite déchanter, et tomber de haut, mais un ange gardien est là pour le sauver. Cet ange gardien, c'est Angelo, un jeune homme tendre, gentil, attentionné.

Entre Rick et Angelo, les choses se passent en douceur. L'auteur nous laisse le temps de les connaitre, de les apprivoiser. Tous les deux veulent que cela marche, car chacun aspire à cette vie à deux. Mais le parcours est semé d’embûches, et quand tout semble aller pour le mieux, le couperet tombe et Angelo quitte tout.

Dans ce second tome, nos personnages passent de la joie à la tristesse. Car ils vont souffrir. L'auteur a su décrire avec talent tous les sentiments d'abandon, de laisser aller, de dépression, d'agonie morale que ressent Rick lorsqu'Angelo le quitte. Le plus terrible, c'est de ne pas savoir pourquoi, et cela rend fou Rick. Heureusement, il peut compter sur le soutien de Will et Blake, qu'il a été très agréable de retrouver dans ce tome, avec leur évolution personnelle, ainsi que tous les autres : Ed, Karen, Justin....

Angelo n'est guère mieux niveau morale, il est triste pour Rick, s'en veut, se frappe intérieurement pour lui avoir briser le coeur. Ses émotions ressortent à travers la sculpture qu'il fait. Cela m'a beaucoup touché lorsqu'il l'explique à sa soeur.

Au fil des pages, on se rend compte que Rick est un jeune homme peut sûr de lui finalement. Il s'emballe parfois un peu vite, et fait confiance rapidement. Heureusement Will et Blake sont là pour l'aider et le conseiller si besoin. C'est un homme gentil, doux. Il est agréable aussi de le voir interagir avec sa famille, avec laquelle il s'entend très bien.
Angelo est plus posé que Rick, mais n'en demeure pas moins attentionné, tendre, protecteur. Nous nous rendons compte aussi de toute la difficulté qu'il a par-rapport à son homosexualité envers sa famille, laquelle il voit pas souvent du fait qu'elle ne sache rien de sa vie personnelle. Il en reste très affecté.
L'auteur, avec des mots, des situations nous faire ressentir cette douleur lancinante chez Angelo par-rapport à sa famille, sa crainte, sa peur. Egalement, il y a un travail excellent sur les réflexions de Rick, sur son passé qui le dégoûte, ses erreurs, et surtout, sur ce qu'il veut maintenant. Il ressort grandit de tout ça je trouve.

Bref, j'ai passé un bon moment avec ce couple. Une histoire pas facile, avec des drames. Mais aussi beaucoup de sexe, et quelques scènes très très chaudes, comme par exemple avec une certaine webcam, ou avec Ben et Oli (que vous aviez aperçu dans le tome 1) ! Une belle écriture, toujours douce et piquante à la fois, certaines situations m'ont arrachés le cœur, j'ai eu beaucoup de peine pour nos deux jeunes hommes, j'ai souffert avec eux, et je me suis dis que le monde, et surtout les gens, sont parfois cruels et ne réfléchissent pas vraiment avant d'agir ou d'ouvrir leur bouche.

Merci K.C. Wells.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"