Chronique de "Poussière d'homme" de David Lelait

*** COUP DE ♥ ***





Auteur : David Le lait
Editeur : Edtion Anne Carrère
Collection : Pocket
Sortie : 12 juillet 2012

Résumé :
" Ce dimanche 3 avril, au soir, tes jours d'homme m'ont filé entre les doigts. Au presque commencement de ma vie, je t'ai perdu, toi avec qui je voulais la finir. Nous avions oublié d'être mortels, le temps nous a rattrapés... " David LELAIT


~ MON AVIS ~

C'est une histoire qui vous prend aux tripes, qui vous embarque dans un tourbillon émotionnel intense, dans une poésie des mots, des phrases, des verbes.

Ce roman autobiographique est juste sublime, une pépite, une perle.

L'auteur nous raconte sa perte, sa tristesse, son espoir, son amour, sa douleur, comment accepter le deuil, s'il faut l'accepter. Il nous remémore son histoire avec son homme au prénom de trois lettres.

De part ce roman, nous plongeons en immersion totale au cœur de la douleur de la perte d'un amour fort, sincère, de la moitié de soi, des pensées intimes de l'auteur, de son souvenir à cet être parti trop tôt, du souvenir de son âme, de son corps, de sa chair.

J'ai été bouleversée par ma lecture, et je dois dire que le livre, comme un journal intime, nous confère une atmosphère lourde, sensible, faite de bonheur et de malheur, de douceur et de noirceur, de lumière et de brouillard, de souvenir et de présent, et surtout d'amour.

Car oui, malgré la tristesse, ce roman est un bel hymne à l'amour, à la vie. Chaque mot, chaque phrase, chaque détail, vous transperce.

Dans son récit, David, l'auteur, nous parle présent, passé, nous conte sa rencontre avec l'être aimé, son amour, leurs instants de vie, leur découverte, leurs réactions à tous les deux face à la maladie, ces longs mois à veiller sur son amour, la dure réalité du corps qui se dégrade par le combat mené, puis l'absence, le vide, le néant....

En bref, un concentré d'amour, de douleur...des mots qui claquent, des phrases qui vous prennent aux tripes...la larme qui surgie toute seule, qui s'éternise...une belle déclaration d'amour, un amour éternel, un amour que je souhaite à tout le monde. Un texte poignant, d'une beauté incroyable.

Maintenant, je n'ai qu'un conseil : lire par vous-même ce récit époustouflant, autant par sa beauté que par sa réalité et sa douleur, car aucun mot ne peut décrire ce que l'on ressent vraiment à cette lecture, il y a tant de sentiments et d'émotions. Il faut y plonger corps et âme pour comprendre, mais la sortie est brutale.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"