Chronique de "Vengeance"

*** UNE PLUME PERCUTANTE ***




Auteur : John Inman
Éditeur : Dreamspinner Press
Date de sortie : juin 2016

~ RÉSUMÉ ~
Lorsqu’un crime épouvantable détruit la vie de Tyler Powell, son désir de vengeance prend le dessus. Chaque jour, à chaque instant, alors qu’il tente de reconstruire sa vie brisée, il n’a plus que cela en tête… la vengeance.
Cèdera-t-il à la colère pour devenir cette chose qu’il déteste par-dessus tout : un tueur ?
Il n’y a qu’avec l’aide de Christian Martin, inspecteur à la brigade criminelle chargé de son affaire, que Tyler voit une nouvelle vie possible se profiler devant lui, avec la révélation inattendue d’un nouvel amour qui lui tend les bras. Un amour qu’il pensait ne jamais plus connaître.
Le laissera-t-il entrer dans sa vie, ou est-ce déjà trop tard ? Sa vengeance a-t-elle plus d’importance pour lui que son propre bonheur ? Et celui de l’homme qui l’aime ? Tyler est bien déterminé à trouver un moyen d’assouvir sa vengeance sans pour autant sacrifier tout espoir d’un avenir avec Christian, mais cela s’avèrera difficile – si ce n’est impossible – et au final, il risque d’être confronté à un choix cornélien.


~ MA CHRONIQUE ~

Un très bon roman où encore une fois la plume de l'auteur m'a subjuguée.

Cette histoire est prenante, glaçante, lancinante. J'ai tout aimé, du début à la fin.

Ici nous découvrons Tyler, un Tyler heureux, un Tyler abattu, un Tyler perdu, un Tyler tout en rage, un Tyler amoureux. Son histoire, c'est le bonheur, c'est le deuil, c'est la souffrance et cette impression qui se faufile dans son cœur, insidieusement, que quelque chose lui manque, que ce manque sera récompensé par sa vengeance, une vengeance pour apaiser la douleur, pour apaiser l'âme, pour faire disparaître les fantômes.

Si le résumé en raconte bien assez à mon goût, il nous reste énormément de surprise à découvrir, d'émotion à vivre, de sentiment à ressentir.

La relation qu’entretiennent Tyler et l’inspecteur Christian Martin est des plus inhabituelle, elle cache un quelque chose, elle cache ce sentiment que nous avons de ne pas vraiment croire en Christian, en ses gestes, ses actes, ses paroles. Il nous rend suspicieux, il est intriguant. Cependant, la conclusion de ce sentiment est juste poignante.

Tyler et Christian, c'est une relation à naître, c'est des hauts, des bas, un rapprochement par la douleur, en douceur. Ce sont des mots susurrés, partagés au grès des jours, avoués dans la demi mesure, dans la peur.
J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a traité ce lien qui se tisse entre eux. Un lien où les fantômes restent, survolent, un lien où la renaissance et l'amour verront s'effacer les brumes funestes.

Un roman très court où l'essentiel est abordé, où l'essentiel est dit. Un roman dont j'ai apprécié la trame car l'auteur nous offre une histoire de deuil, de culpabilité, de renaissance et d'amour. Le tout réunis avec des mots justes, vrais, dans l'émotion et le suspens.
Deux personnages opposés tant dans les caractères que dans les réactions.
J'ai apprécié la façon dont l'auteur nous raconte Tyler, ses faiblesses, ses hallucinations, ses pensées folles qui envahissent toute logique et cette appréhension de l'amour qui l'envahi, par l'écoute, par le soutien, par le regard, par les gestes, un amour qui sonne comme une trahison. Il faudra beaucoup de courage à Tyler pour dépasser les noirceurs et les contradictions qui l'obsèdent.

J'ai aimé ce que l'auteur m'a proposée avec ce récit. Je l'ai trouvé original dans sa façon d'exister, de prendre forme et dans ses révélations, car les surprises s'égrènent jusqu'au bout.

L'histoire est très dure tout autant que douce. Cette alternance de sentiments est en symbiose avec le cœur et l'esprit de notre Tyler.

Nous vivons cette enquête avec nos deux protagonistes, une enquête cohérente dont le dénouement l'est tout autant. J'ai apprécié avoir juste le point de vue de Tyler car c'est bien de lui ici que l'on parle, de sa souffrance, de sa déchéance, de cette peine qui l'envahie, jusqu'à l’engloutir, de cette force qu'il a d'accepter l'écoute de Christian, d'accepter ce que son cœur sait déjà malgré les doutes.
Vous verrez que Christian ne nous laissera pas sur notre faim et que celui-ci vous avouera également bien des choses. Mais là où c'est très fort, c'est que même si c'est Tyler qui nous raconte son histoire et bien à travers les mots choisi par l’auteur, les expressions, les gestes, nous ressentons chaque émotion de Christian, chaque douleur, chaque hésitation, chaque détermination.

La plume de l'auteur est un coup de foudre pour moi. J'aime son écriture si vraie, si tranchante, si percutante. Il emploi des mots crus, durs, dégoûtants, sanglants qui vous confèrent un vrai sentiment d'être dans le texte, de vivre ce que nos héros vivent. Mais le plus exceptionnel, c'est que l'auteur manie tout aussi bien les mots tendres, affectueux, les instants pudiques, romantiques, timides, les mots d'amour, les mots qui vous touchent en plein cœur.
Une plume qui vous fait vivre moult sensation, moult tourbillon émotionnel.

Pour conclure, je dirai que ce roman m'a touchée, m'a émue. Sa construction est agréable car nous avons un déroulement rationnel tant dans les sentiments que dans l'enquête. Un roman qui m'a fait vibrer de dégoût, de peine, de joie, de surprise.
Une réussite de la part de l'auteur dans l'entremêlement de la romance et de l'enquête, tout est savamment dosé, posé, exprimé. Un mélange et une égalité parfaite.
Des émotions à foison. 
Bravo et merci.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"