Chronique de "Nolan & Touzani - Tome 2 : Un monde d'ombres" de Nathalie Marie

♥♥♥♥♥/5 *** COUP DE CŒUR ***






Auteur : Nathalie Marie
Editeur : Mix Editions
Sortie : 3 mars 2016 sur le site de la maison d'édition, et le 10 mars sur toutes les plateformes

Service Presse Partenariat

Résumé :
Lorsque Nolan se retrouve à mener l’enquête sur un meurtre horrible et qu’Ismaël s’impose pour en faire partie, il n’a pas d’autre choix que de faire équipe avec lui. Poursuivre un serial killer méthodique et pervers ne peut qu’avoir des répercussions sur leur vie privée. Pourtant, ils feront tout ce qu’ils peuvent pour que cette enquête n’ait pas trop de conséquences sur leur relation.
En parallèle, Martin Nolan se met en quête de son passé, non sans réticences. Accompagnés du journal intime de sa mère, nous suivons pas à pas ses découvertes. Les pressions et les tensions qui pèsent sur leurs épaules auront-elles raison d’eux ou leur permettront-elles de renforcer leur couple naissant ? Les révélations personnelles auxquelles Martin devra faire face vont-elles l’affaiblir ou, au contraire, le construire ?


*** MON AVIS ***

Un excellent second tome qui nous entraîne sans répit en plein cœur d'une sombre enquête, qui nous dévoile peu à peu le vrai Martin Nolan, qui nous guide sur son passé et qui nous dépeint avec brio la force grandissante des sentiments entre Martin et Ismaël.

Martin et Ismaël se retrouvent à mener ensemble une enquête très difficile, éprouvante et assez horrible. A travers leur cheminement pour résoudre ces meurtres, l'auteur réussi à entremêler avec justesse leur relation, une relation éprouvée par ce travail, ce casse-tête, cette pression médiatique. Tout au long du roman, page après page, nous allons découvrir comment Martin et Ismaël sont tantôt eux, tantôt Nolan et Touzani. Il ne sera pas évident de concilier vie professionnelle et vie privée, surtout quand ces deux éléments se rapprochent inexorablement. 

La plume de l'auteur décrit subtilement les efforts des deux personnages principaux pour ne pas faire se percuter de plein fouet leur "deux" vies, et de part leur caractère, leur détermination et leur connaissance de l'autre, ils traceront leur chemin, pas évident, pas lisse, mais sûrement.

Au niveau de l'enquête, le ton employé est juste, précis, les descriptions sont exactes, à vous faire froid dans le dos. La psychologie du tueur est abordée également de manière subtile mais approfondie, nous forçant à nous poser des questions nous aussi, pour aider Nolan et Touzani.

Parallèlement à tout ce qui concerne l'enquête, nous suivons l'histoire personnelle de Martin. A cet effet, j'ai beaucoup aimé la construction du récit qui au fil des pages introduit un journal intime pour nous amener à une conclusion, à la fin du roman, qui éclaire tout sur son passage. Martin souhaite connaitre son passé, pour effacer ses ombres, tout autant qu'il le terrifie. Ainsi, nous suivons la progression de celui-ci dans cet abysse qu'est son passé, dans les révélations, dans ses relations avec sa famille, cette famille qu'il découvre sous un nouveau jour, cette relation avec son père qui va le bouleverser.

Martin est un peu l'élément principal dans ce tome 2. Son caractère déjà bien affirmé nous montre une autre facette, une facette tendre, douce, affectueuse, taquine. Martin et Nolan peuvent s'apparenter à deux entités différentes, bien que ce soit la même personne. Dans les méandres de l'enquête, de son passé, Martin se dévoile complètement à Ismaël, leur amour n'en devient que plus fort, plus vrai, plus sincère. Une relation profonde s'installe entre eux, une relation faite de confiance, de confidences. Les scènes de sexe sont aussi chaudes qu'intenses et émotives : j'ai beaucoup apprécié ce contraste. 
Ismaël sera être présent pour Martin, pour l'écouter, le réconforter, ou tout simplement le bercer. Dans ce tome, nous découvrons cette nuance dans son caractère : la jeunesse fougueuse et enthousiaste face à la tendresse et le sérieux, quand il le faut.

En bref, j'ai passé un excellent moment avec eux, j'ai adoré être le témoin de l'évolution de leur relation de couple, de leur dévoilement, de leur abandon. Les personnages secondaires, déjà présent dans le tome 1, prennent ici une nouvelle consistance, se révèlent plus, s'affirment. L'enquête, dure, sombre, éreintante, est menée de main de maître, avec des mots précis, glaçant. 

Mes émotions ont été malmenées, mélangeant dans mon esprit l'horreur, le dégoût face à l'enquête, et la tendresse, la douceur, face à la relation entre nos deux hommes, et également la tristesse et la joie suite aux révélations sur le passé de Martin. 
En conclusion, tout un tas d'émotions qui m'amènent à une seule conclusion : merci pour ce roman qui confirme mon amour pour ces deux personnages au cœur tendre. 
Et surtout, ne ratez pas la toute fin du roman, qui se conclut par les mots de Martin...et quels mots ! J'en ai eu la larme aux yeux, mais ça, je vous laisse le découvrir par vous-même !

Encore un coup de cœur pour ce second opus. Et je sens que le troisième sera centré sur Ismaël ;-)

Merci Nathalie Marie pour ce second tome, dans lequel nous retrouvons bien ta plume avec ta touche poétique et douce, malgré la violence des crimes.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"