Ma chronique de "Permission de t'aimer"

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ ÉNORME COUP DE CŒUR +++


Auteur : VD PRIN & VENUSIA A.
Editeur : autoédition
Sortie : 15 mai 2015

Résumé :
Au cours d’une soirée organisée pour l’annonce des fiançailles de son fils, Stuart Granger fait la connaissance du frère de la fiancée. Son attirance pour Michael est immédiate et fait ressurgir en lui des désirs enfouis depuis presque trente ans. 
Le phénomène est si violent qu’une extrême tension s’instaure entre les deux hommes et fait basculer la situation en quelques minutes. 
Déstabilisé, Stuart ne peut résister au jeune médecin ce qui les entraînera dans une relation passionnée sur un chemin semé d’embûches. 
À quel prix parviendront-ils à vivre leur histoire ? 


*** MON AVIS ***

Un récit bouleversant pour mon petit cœur, la sensation d'avoir l'histoire encrée dans ma tête, même après le mot fin, des bribes d'images surgissent au hasard devant mes yeux, les sensations qui me submergent à nouveau en pensant à cette très belle relation entre Stuart et Michael : voilà ce que me fait ce livre. Et pour tout ça, je remercie très sincèrement les deux auteurs, car oui, c'est une écriture à quatre mains, VD PRIN & VENUSIA A. Un très beau mélange, très réussi, sans aucune différence de style : un accord parfait.

La rencontre entre Michael, médecin cardiologue, et Stuart, homme d'affaire, est explosive. L'attirance est indéniable et immédiate entre ces deux hommes que tout oppose au départ.

Si Michael est à l'aise avec son homosexualité, il n'en n'est pas de même avec Stuart. C'est un homme à femmes, qui navigue de conquêtes en conquêtes depuis le décès de la mère de son fils. Cependant, sa rencontre avec Michael va venir tout bouleverser, toutes les choses auxquelles il croyait s'être persuadé, mais surtout, et ce qu'il ne sait pas encore, c'est que cette rencontre va changer sa vie, dans tous les sens du terme, mais va également le faire évoluer en tant qu'homme, que personne.

Au départ, leur rencontre c'est une grenade : les paroles sont montées et les corps ont explosé. Après une première humiliation de la part de Stuart envers Michael, des essais pour savoir ce qu'il est vraiment, des excuses en pagailles et des explications, commence alors une torride et fougueuse relation entre les deux hommes.

Si pour Michael, qui est un homme gentil, doux, patient, compréhensif, cette relation peut aboutir à du sérieux, Stuart, lui, ne le sais pas. Car son problème, c'est qu'en fait il a été tellement bridé pendant des années par ses parents, les conventions, les apparences, son rang, que lorsqu'il se réveille au contact de Michael, ce sont toutes ces années contenues qui ressortent et qui lui arrivent comme un électrochoc.

Stuart n'est pas tendre avec Michael, mais j'ai compris aussi que c'était un homme terrifié par ces nouveaux sentiments qu'il ne connait pas, il ne sait pas comment faire, et il est tellement heureux aussi de pouvoir enfin libérer sa profonde nature, qu'il se comporte un peu impulsivement, ne pensant qu'a ses besoins, en somme il devient un vrai gamin je trouve. A plusieurs reprises, il blessera Michael par son comportement et son insouciance face à leur relation.

Michael est très patient avec Stuart, il a vraiment un cœur en or, avec tout le monde d'ailleurs. Il comprend que son compagnon ne souhaite pas tout de suite révéler leur liaison à sa sœur et son fils, qui vont se marier, ni au reste du monde. Cette cachotterie apporte au récit des situations pleines d'humour, mettant en scènes nos deux protagonistes de façon assez burlesques, mais aussi de la peine à Michael.

Tout autour d'eux, une vraie histoire est construite avec tous les personnages, il se passe beaucoup de choses, avec tout le monde. Vous ferez connaissance avec la sœur de Michael et le fils de Stuart, les parents de Michael, assez haut en couleurs et très attachants, les parents et beaux-parents de Stuart. Mais aussi avec des personnages secondaires qui valent le détour, qui sont touchants, et qui jouent tous un rôle important dans cette relation clandestine.

Stuart et Michael vont passer de superbes moments ensemble, ils vont rire, se confier et s'aimer.

Puis un événement va venir tout bouleverser, tout casser, tout remettre en cause, tout briser.

Au fil de ma lecture, je peux vous dire que mes émotions sont allées crescendo. J'ai souffert avec Michael face au comportement de Stuart. Puis, je me suis dis que je comprenais le point de vu de celui-ci, le cheminement de ses pensées, car au final c'est un grand homme perdu, qui se noie dans ses sentiments, ne sait pas ce qu'est l'amour, le vrai, il n'a jamais rien expérimenté d'homosexuel de son côté, tout est nouveau pour lui, et il a tellement été conditionné, qu'il n'ose rien avouer à personne, de peur encore une fois des apparences.
Michael, lui, s'attache dangereusement à Stuart, ses sentiments grandissent, mais la peur lui vrille le ventre et le cœur, car il sait que tout est nouveau pour ce dernier, et il a peur qu'il parte voir ailleurs, essayer et tester de nouveaux horizons, qu'il ne réussisse pas à mettre au grand jour sa nouvelle vie.

Les deux personnages sont très émouvants. Dans sa maladresse, Stuart est touchant, car on le sent complètement désorienté, mais on sent également ce lien qu'il a pour Michael, et d'ailleurs, il lui fera un très beau cadeau, un cadeau rien que pour lui, et qu'il n'offrira jamais à personne d'autre. J'ai adoré Michael, car c'est un jeune homme brillant, qui ne laisse pas faire, qui est doux, prévenant, à l'écoute, d'une patience presque à toutes épreuves, mais qui rencontre une grosse faiblesse en la personne de Stuart. Lui aussi n'a jamais été amoureux, et au fil des pages, nous sentons bien que son cœur se gonfle d'amour pour cet homme.

Les scènes de sexe tout au long du roman sont exquises, sexy, sensuelles, tantôt douces, tantôt urgentes, tantôt fougueuses, un peu comme nos personnages.

Par leur écriture, les auteurs m'ont embarquée dans un monde fait de sensations plus divines les unes que les autres, un tourbillon d'émotions à l'état brut, mes pensées ont été envahies de joie, de tristesse, de peur, de doutes, d'hésitations, de frustration....tout comme nos deux héros. Je me suis sentie à leur place, vivant les événements impuissante, mais de toutes mes forces avec eux.

Un peu avant le drame tragique, où d'ailleurs mon cœur s'est brisé en mille morceaux, mon esprit a complètement déconnecté, car mon mal de ventre a été permanent, mes joues sont restées humides jusqu'au mot fin, l'histoire, les expressions, les confessions, sont devenues encore plus poignantes, les mots de plus en plus percutants. La détresse des proches, les pensées, la douleur de Stuart, m'ont émue à un point inimaginable, les ressentis de Michael m'ont bouleversée. A partir de ce moment là, pour moi, le niveau d'écriture est encore monté d'un cran, les sensations sont devenues saisissantes, l'émotion s'est accrue. J'ai éprouvé une angoisse quasi permanente à un moment.

Puis le final...il est parfait, le lieu est parfait et il conclu à merveille cette relation d'amour très forte entre Stuart et Michael. Et même si leurs cœurs ont été malmenés, torturés, abîmés, l'amour est là, il est fort, il est puissant, il est beau, il est sincère, il panse les blessures petit à petit. La boucle est bouclée.

Je remercie encore du fond du cœur VD PRIN & VENUSIA A. de nous avoir fait ce cadeau avec ce si puissant récit, cette folle passion.

Je vous conseille vraiment cette lecture, très forte en émotions, qui vous renvoi tout un panel de sentiments en pleine figure, comme un boomerang, qui vous fera monter très haut, puis redescendre, de vraies montagnes russes, pour vous faire arriver au point culminant.

N'hésitez pas à faire connaissance avec Stuart, Michael et leur entourage, venez vous plonger au cœur d'un océan de sensation, d'émotions, de frissons, venez goûter au bonheur, aux larmes, à la frustration, à l'amour....venez découvrir si Stuart et Michael ont la permission de s'aimer.

Je m'excuse d'avance si je me suis répétée dans ma chronique, mais j'ai eu un énorme coup de cœur pour ce récit, et j'espère qu'à travers ces quelques lignes, j'ai réussi à vous faire passer toutes les émotions qui m'ont traversées, et qui m'habitent encore...

Lien Amazon pour commander en ebook

Lien Lulu.com pour commander la version papier

Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cette magnifique chronique. Je suis heureuse que tu es aussi bien saisie ce que nous voulions faire comprendre au sujet de Stuart. Je suis très touchée et je suis certaine que Venusia le sera tout autant.

    RépondreSupprimer
  2. Oh que oui! Je suis trés touchée aussi par cette belle chronique. Comme toujours, Mela possède cette finesse, cette sensibilité qui voit au-delà des apparences. Sans parler de sa façon de les décrire avec émotion. Je ne sais pas si tu écris mais mon intuition me dit que tu es faites pour ça. Tu fais passer tellement de choses à travers tes mots... Mille mercis. <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Whaou, merci beaucoup. Je suis toute émue ☺️ Non, je n'écris pas, seulement des poèmes à l'occasion. Merci beaucoup, c'est ce récit qui m'a fait ressentir tout ceci, c'est vraiment une pure merveille. C'est surtout à vous deux que je dis merci pour cette histoire si poignante et si douce à la fois pour moi.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"