Chronique : "A fleur de peau"

*** UN ROMAN QUI FAIT DU BIEN ***


Auteur : Saverio Tomasella
Éditeur : Leduc Editions
Date de sortie : 15 mai 2017

Service Presse Éditeur

~ RÉSUMÉ ~
- Je vais mieux depuis quelque temps.
- Ça se voit !
- En même temps, j'ai l'impression d'être plus fragile. C'est curieux, non ? Par exemple, je supporte de moins en moins bien les piques d'Estelle... Je n'arrive pas à passer outre.
- Flo, c'est difficile de ne pas se sentir blessé quand on est attaqué, non ? Pour moi aussi, pour tout le monde. Tu es sensible, voilà tout !
- Trop sensible...
- Comment peut-on être « trop » sensible ? Quelle idée ! La sensibilité est une vraie qualité. Un être humain n'est jamais trop sensible !

Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu'elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l'impression que son extrême sensibilité perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga... Comment l'aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?

Inclus : un cahier pratique pour tout savoir sur les manifestations de l'hypersensibilité et toutes les pistes pour l'apprivoiser !


~ MA CHRONIQUE ~

Un roman qui fait du bien et qui apporte beaucoup. En tout cas ce fut le cas pour moi, il m'a aidé à relativiser, à accepter, à m'écouter.

Ici, nous suivons l'histoire de Flora, jeune femme hypersensible qui du coup se sent en décalage par-rapport aux autres. Un jour elle fait la connaissance de Marc et c'est comme une renaissance. Pas à pas elle va maîtriser cette hypersensibilité qui fait partie d'elle, elle va se rendre compte de certaines choses dans sa vie, de femme et de mère, elle va s'apprivoiser, s’accepter, s'affirmer.

J'ai été happée dès les premières pages par ce roman particulier, un roman initiatique, accessible à tous par son langage simple et compréhensif, parfois imagé, de très belle manière. Un roman qui donne de bonnes pistes pour vivre avec son hypersensibilité. Cependant, ce roman est destiné à tout le monde car nous pouvons tous y trouver un petit quelque chose qui nous éclairera sur nous-mêmes ou autres.

C'est un récit prenant, avec des personnages authentiques auxquels nous pouvons nous identifier facilement. Une vraie histoire qui vous distille ses conseils en même temps pour intégrer cette hypersensibilité à votre vie. Certains passages sont émouvants. J'ai eu comme l'impression de flotter tout au long de ma lecture, d'être un peu à part. Un bon sentiment.

Le livre est bien structuré et nous pouvons retrouver à chaque fin de chapitre, en post-it, des conseils, un peu comme des mantras.

Les personnages secondaires nous aide par leurs réflexions et dialogues, à nous faire comprendre l'état d'esprit de Flora par-rapport à ce qu'ils pensent d'elle quant à son comportement, sa façon d'être et d'exister.

La plume de l'auteur est fluide, sensible, délicate. Elle apporte son lot d'émotion, tout comme son héroïne, qui nous touche. Chaque sensation et sentiment sont décortiqués pour nous faire ressentir au maximum ce que peut éprouver Flora, ce qu'elle s'imagine quand elle part dans ses rêveries, comprendre ses questionnements, ses réactions.

Bref, un roman qu'il est difficile de lâcher une fois commencé, un vrai délice de délicatesse, de douceur et de vérité. J'ai été charmée par cette histoire, par Flora, dans laquelle parfois je me suis reconnue. J'ai essayé d'adopter certains petits conseils et je dois avouer que cela marche et m'a bien aidé à relativiser, à me comprendre. Un récit avec un bon début et une belle fin, une écriture addictive, charmante. Un régal dont il ne faut pas se priver. Une très belle découverte qui fait du bien.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"