Chronique de "Marathon Men" de Flo Renard




Auteur : Flo Renard
Editeur : auto-édition
Sortie : juillet 2016

Résumé :
Bordelais nouvellement installé à Marseille, Gwenaël est un garçon effacé qui manque d’assurance. À l’inverse, Victorien, paraplégique de naissance, possède une personnalité rayonnante et une inexhaustible volonté. Ils n’ont rien en commun si ce n’est une égale malchance qui les poursuit depuis l’enfance, et dont ils s’accommodent avec plus ou moins de philosophie.
C’est la course qui va les rapprocher de manière très inattendue, et cette rencontre pour le moins percutante va définitivement changer leur vie…
Comédie romantico-sportive traitant d’affirmation de soi, d’acceptation de l’autre et de respect des différences, Marathon men est avant tout une romance entre deux jeunes hommes, résolument orientée humour… et course de fond !



~ MON AVIS ~

Ce roman est une bulle de bonheur, un roman tout simple, sans prétention et qui vous fait du bien.

Quand Gwenaël et Victorien se rencontrent de façon plutôt percutante, nous allons dire, c'est leur vie qui va changer, dans tous les sens du terme.

Page après page, nous suivons l'évolution de leur relation, relation amicale qui se transforme en amour intense, en complicité évidente. Chacun sera pour l'autre un soutien, une force, une acceptation de soi. Leur particularité commune devient une force, une philosophie qu'ils prennent avec objectivité et humour.

Gwenaël est un jeune homme qui doute, qui se mésestime. Sa relation avec sa famille est plus que cahoteuse et sa relation avec Victorien ne va en rien arranger les choses. Ce lien qui l'uni à celui-ci va lui donner confiance, va le booster dans son envie de faire mieux, faire plus, surtout dans cet objectif commun de marathon.

Victorien est une personne lumineuse qui vit en osmose avec son handicap, une personne qui ne baisse jamais les bras et qui prend la vie comme elle vient, avec ses hauts et ses bas. Son amour pour Gwenaël est beau, il va le soutenir, mais il trouvera aussi en Gwenaël un soutien moral, une personne sur laquelle il peut compter et se lâcher, lâcher prise, mais aussi un compagnon de course, autant qu'un compagnon de vie.

Le roman s'étale sur plusieurs mois au cours desquels l'évolution de nos deux héros est indéniable, autant que leur malchance. Mais, comme ils le disent, deux négatifs ajoutés font un positif ! Alors ils ne désespèrent jamais et prennent les aléas de la vie comme ils viennent. 
Au court de ma lecture, le positif est un sentiment qui ne m'a jamais quitté. 
J'ai apprécié ces deux personnalités si attachantes, qui manient l'humour avec brio, qui sont déterminées dans ce qu'ils veulent, ce qu'ils souhaitent. 
Leur amour est très fort, et pas besoin de scènes de sexe dans ce roman pour comprendre l'intensité de cette flamme entre eux : les gestes, les paroles, les regards : tout cela suffit à largement démontrer ce qu'ils éprouvent l'un envers l'autre.

C'est une lecture agréable, sans souffritude, sans coupure. Une vraie ode à la vie, à l'amour. Un combat pour ce que l'on veut, pour affirmer son couple et vivre normalement.

Un panel de personnages secondaires vous confèrent une vue global sur l'environnement de nos protagonistes, sur leur quotidien. Des personnages aussi délicieux que détestables, mais assez réalistes dans leurs réactions et réflexions.

La plume de l'auteur est fluide, douce, empreinte de délicatesse et de pudeur. Une plume qui vous envoûte par ses mots tendres, qui vous égratigne par ses mots durs et blessants, qui vous fait sourire par ses phrases qui allient humour et gentillesse. 
J'ai trouvé que l'auteur traitait avec une justesse incroyable et réaliste les deux thèmes principaux du roman : le handicap et l'homosexualité.
Les descriptions de l'environnement, des lieux sont aussi une réussite. J'ai beaucoup apprécié que l'auteur utilise du langage de la région concernée, et surtout qu'elle nous l'explique. C'était très dépaysant, et cela m'a apporté un "plus" dans le texte, dans sa consistance, ce qui l'a rendu complet pour moi.

La fin est juste un régal, c'est l'aboutissement de tout, l'aboutissement de soi, d'une vie à deux, des objectifs fixés. Finalement, leur chance, ils l'auront eu, et cette chance c'est leur rencontre et cet amour qu'ils vivent à fond.

A découvrir et à savourer. Un très bon moment pour moi. J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux auxquels on s'attache facilement. Une vraie bulle de bonheur, un instant délicieux, drôle et tout doux. Une jolie histoire d'amour, mais pas que, avec des héros atypiques dans leurs "gênes" quelques peu spéciaux ! 



Lien Amazon


Commentaires

  1. Superbe chronique pour un roman qui ne le semble pas moins.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    j'ai vu ton poste sur je ne sais plus quel forum et je tenais à te dire que Flo Renard propose ses livres en ebook mais également en format papier, que tu peux trouver sur amazon, si je ne me trompe pas. ;)

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"