Chronique de "Illumination" de Rowan Speedwell

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Rowan Speedwell
Editeur : Editions Milady Romance / Collection Slash
Sortie : 10 juillet 2015

Résumé :
Adam Craig est au bout du rouleau. Ce chanteur de hard rock n'en peut plus de la vie vide de sens qu'il mène, de chambre d'hôtel en chambre d'hôtel. Après le dernier concert de sa tournée, il s'enfuit en pleine nuit jusqu'au lac où il passait autrefois ses vacances, pris de nostalgie. Il s'assoupit devant une maison au bord de l'eau... qui appartient à Miles Caldwell, un enlumineur agoraphobe et forcé de vivre en reclus. Il découvre le bel endormi à sa porte et, dès le premier regard, Adam ressent pour Miles une puissante attirance. Mais l'éternel vagabond et l'éternel solitaire pourront-ils jamais s'aimer ?


*** MON AVIS ***

Encore une fois, je suis tombée sous le charme de la plume de Rowan Speedwell. J'ai connu cette auteur avec le roman "Pour Zach", qui fut un véritable coup de coeur pour moi, et surtout mon tout premier roman M/M. Avec ce récit, beaucoup plus doux, Rowan nous transporte à travers l'univers de la musique et de l'enluminure. La rencontre de deux jeunes hommes atypiques, la rencontre de deux âmes différentes.

Je ne vais pour vous refaire le résumé, qui est excellent pour attiser juste ce qu'il faut de curiosité.

Dès leur première rencontre, un peu insolite, Miles et Adam ressentent une sorte de connexion, une attirance immédiate. Ils vont apprendre à se connaitre, mais cela reste quand-même en surface, chacun n'osant pas vraiment se dévoiler complètement. Puis, Miles, pensant ne jamais revoir Adam, décide de passer le cap avec lui. Il y a si longtemps qu'il n'a rien fait. Mais ce rapport entre eux est bien différent de ce à quoi ils s'attendaient tous les deux.

Miles est un personnage atypique de par son caractère, mais aussi de par son passé et son histoire. Il est attendrissant je trouve dans sa naïveté parfois, il est très intelligent cependant, et très doué dans son travail. Les explications faites sur son enluminure nous laisse rêveur, parfois un peu écœuré aussi par ses méthodes. Il ne sait pas faire de relation social, aussi lors de sa rencontre avec Adam, il a peur de faire tout capoter, mais aussi il se demande bien pourquoi Adam s'intéresserait à lui, surtout qu'il a bien des problèmes à résoudre pour être à nouveau un homme "normal". Sa grand peur : qu'il soit juste un passe-temps pour Adam, une sorte de bouffée d'oxygène dans le monde d'Adam, ce monde où celui-ci ne peut révéler sa vraie nature.

Adam, rock-star, trouve en Miles une personne sincère et véritable, une personne qui lui parle et l'accepte pour ce qu'il est, et non pour ce qu'il représente. Il est attiré par Miles, par son attitude, par sa vie...par lui, tout simplement. Adam est un jeune homme gentil, doux, qui ne trouve pas vraiment sa place dans ce qu'il fait, et se noie dans des substances illicites pour pouvoir oublier, et jouer son rôle.

A travers leur rencontre, chacun va évoluer, apprendre de l'autre. Les instants passés ensemble sont merveilleux, doux, parfois très drôle. J'ai bien ri avec Grâce, le Gris du Gabon de Miles. La sœur de Miles, ainsi que ses deux meilleurs amis et ceux d'Adam, ont chacun un rôle important à jouer dans cette histoire, ils se sont de bons conseils, ou pas, et seront là pour les consoler, les écouter, les aider.

J'ai beaucoup aimé ce récit, où la tendresse et la douceur sont omniprésentes. Un récit où il faut se battre et se dépasser soi-même pour arriver à ce que l'on souhaite, pour arriver à se libérer, pour arriver à l'amour. Les dialogues sont très touchants, emplit d’émotions, légers et apaisants, drôles. Les scènes de sexes sont très éclatantes, soft, sensuelles, tendres, bien décrites. 

Une écriture fluide, délicate. Par les descriptions des émotions de chacun de nos deux protagonistes, et malgré les fortes hésitations et les refus de Miles, on sent cette connexion entre eux tout au long de l'histoire, car ils sont présents chacun pour l'autre dans leurs pensées, dans leurs situations de vie....dans leurs cœurs.

Une très belle rencontre que ces deux hommes, qui va changer leur vie, mais aussi changer leur tempérament, les soigner petit à petit de leurs blessures, de leurs blocages de leurs addictions. Des personnages comme tout un chacun, humains, qui se rencontrent, se cherchent, se perdent...se retrouvent, se surpassent, s'aiment. Un très bel épilogue qui conclut admirablement ce récit.

Rowan Speedwell a réussi à m'embarquer dans son roman avec des personnages vrais, aux caractères bien définis, avec un récit original, dont les pages défilent à toute vitesse pour arriver trop vite au mot "FIN".  Des sensations exquises, suaves, amusantes, tantôt plus lourdes, brutes, fortes.

Merci Rowan.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"