Chronique de "Une autre voie" de Anna Martin

NOTE : ♥♥♥♥


Auteur : Anna Martin
Editeur :Dreamspinner Press
Sortie : 21 avril 2014

Résumé :
À première vue, Jesse Ross est un homme ordinaire, engagé dans une relation ordinaire avec sa petite amie depuis l’université, Adele. Mais ce que sa copine ignore, c’est qu’il a une liaison – avec un homme – et qu’il explore sa sexualité d’une manière qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Sa vie compartimentée convient très bien à Jesse et il n’a pas l’intention de sortir du placard, que ce soit comme bisexuel ou comme soumis. 
Cependant, Jesse est sous le choc lorsque son Maître, Will, avoue vouloir plus, vouloir Jesse comme partenaire, et pas seulement comme soumis. Soudain, la vie bien compartimentée de Jesse n’est plus aussi confortable. En fin de compte, Jesse se doit de tout risquer, pour sa petite amie, pour son amant et pour lui-même.


*** MON AVIS ***

Le résumé est très bien construit, je ne reviendrai donc pas plus en détail dessus.

Cependant, lorsque Will exprime son souhait de "plus" avec Jesse, celui-ci se remet en question, et réfléchit sérieusement.
Il se rend vite compte que finalement, son histoire avec Adèle est terminée, qu'elle est devenue plus une amie qu'une amante, et que ses sentiments pour Will vont bien au-delà de leur relation D/s. La séparation entre Jesse et Adèle ne se fera pas sans heurts.

Nous suivons alors la construction du couple Will / Jesse - Maître / Soumis.
Une relation pas facile à se mettre en place, surtout que Jesse n'est pas gay, il leur faut trouver leurs marques entre leur couple et leur relation BDSM.

Ils se posent beaucoup de questions, essaient ensemble de trouver des solutions. La force de leur couple, pour moi, réside dans le fait qu'ils communiquent beaucoup entre eux, ils expriment leurs souhaits et leurs réticences, leurs espoirs. Ils ont une totale confiance l'un envers l'autre. Cela réside du fait qu'ils sont très en phase dans leur relation Maître / Soumis.
Quelques jalousies viennent ponctuer le récit, ainsi qu'un soupçon d'homophobie.

Le début du roman est un peu lent, car il est surtout axé sur la relation BDSM entre nos deux protagonistes, donc peu de dialogues entre eux. La deuxième partie, lorsque Jesse s'installe avec Will, est beaucoup plus intéressante, car c'est là que se met tout en place : leur relation, leurs sentiments, leur vie, leurs doutes, leurs espoirs, leurs craintes...

J'ai aimé suivre leur histoire. Une histoire originale à la base pour moi, du point de vue du départ.

Jesse est tout à fait à l'aise dans son rôle de soumis, car c'est ce qu'il souhaite, ce dont il a besoin. Will est un Maître très prévenant, très à l'écoute, très doux. J'ai apprécié l'évolution dans leur couple, le mélange de leur deux relations, et ce qu'ils arrivent à en faire.

Ils leur faut faire des concessions pour faire évoluer leur relation amoureuse. Ils y vont petit à petit, jusqu'au moment ultime où Will accepte d'être prit par Jesse, preuve de son amour et de sa confiance. Et, enfin, ils s'avouent leur amour, ces trois fameux petits mots "Je t'aime".

Bien que je ne sois pas trop fan du BDSM, les scènes sont très bien décrites, et ce n'est pas trop trash.

Au final, je dirai que j'ai apprécié ma lecture. Une belle histoire d'amour entre deux beaux personnages, une histoire pas facile, différente, car autant ils ont besoin de leur relation D/s, autant ils font l'amour très sensuellement, et avec tendresse. La fin nous laisse présager un bel avenir.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Une vie à t'attendre"