Chronique de "RAJuffern - Tome 2 : Eliou" de Emmanuelle Amadis



Auteur : Emmanuelle Amadis
Editeur : éditions Sharon Kena
Sortie  :janvier 2017
Service Presse Auteur

Résumé :
Eliou est un soigneur de chair dionos.
Il est certes immortel, toutefois cela ne l’empêche pas d’avoir des problèmes. De très gros problèmes.
Depuis longtemps, il ruse presque journellement pour les cacher à ses coéquipiers.
Jaison avait apporté un souffle d’air frais et une certaine animation en apparaissant sur RAJuffern. Malheureusement, cela fait presque vingt ans qu’il est arrivé pour ensorceler Taliane, ces effets s’amenuisent peu à peu et, avec la routine, les démons d’Eliou reviennent en force.
Le Dionos doit désormais trouver une parade avant qu’on ne découvre son secret.
Est-ce que Najir, l’esclave efelve de la plantation d’Adriel, pourrait devenir ce que Jaison est pour Taliane ? Une liaison avec lui pourrait-elle suffire à donner un sens à sa vie et le sauver ?
Ou doit-il se tourner vers une autre solution ?
Parfois sur RAJuffern, les choses les plus simples peuvent aussi être les plus compliquées. Et si finalement, tout n’était qu’une question d’apparence… et de timing.



~ MA CHRONIQUE ~

Un très bon second tome avec beaucoup de d’événements, de rebondissements. Si j'ai trouvé le début un peu long et monotone, petit à petit la tension et le suspens sont montés pour nous amener à un point culminant d'horreur, d'incompréhension. C'est une suite parfaite au premier tome, une suite où l'avenir est au cœur de nos interrogations, où les réponses au comportement d'Eliou se font jour petit à petit.

Ici, nous trouvons un Eliou intriguant, complexe, qui ressent un manque flagrant, un certain mal être, qui nous laisse spectateur et impuissant. Je l'ai trouvé abjecte, puis, au fur et à mesure, je l'ai admiré de bien des façons, par sa force, par son courage et par tout ce qu''il représente et fait. Je l'ai compris aussi, compris son choix.

Il y a au court de ce texte des scènes très dures, violentes, tristes. Les sentiments, les regrets et les espoirs sont omniprésents.

Tous les protagonistes du tome 1 sont présents et se révéleront d'un soutien inconditionnel pour Eliou, pour Taliane, pour sa peine, son chagrin. D'ailleurs, Taliane se révèle encore sous un autre jour dans des instants aussi poignants que détestables. Il m'a épatée et déstabilisée. Je l'ai plains, je l'ai envié. Une belle contradiction, comme tout ce qu'il ressent lui-même au fur et à mesure de l'histoire.

La plume de l'auteur est fluide, poignante, une plume qui vous procure des émotions, beaucoup d'émotions, qui vous transporte au cœur des sentiments profonds de nos personnages, qui retranscrit à merveille chaque sensation, chaque réaction éprouvée par nos protagonistes, par la situation q'ils vivent.

Un Eliou qui va vous surprendre de bien des manières, un second tome bien mené, cohérent, et bien construit, très intelligent, même si je m'en suis doutée un peu et une fin merveilleuse.

Merci pour cette duologie originale, sur une terre bien décrite et des personnages aussi attachants que poignants, le tout ponctué de touches d'humour, de scènes de sexe aussi tendres que difficiles, d'instants de confessions touchants, pleins de pudeur et d'humilité.

Bref, j'ai passé un très bon moment de lecture avec cette suite que j'ai trouvé parfaite. Les sentiments ont été au rendez-vous, et même si j'ai préféré le premier tome, j'ai apprécié celui-ci car il conclu à merveille l'histoire de chaque protagoniste avec bonheur et douleur, un amour en force malgré les blessures.

Je ne peux en dire plus sous peine de vous dévoiler de trop. Alors mon conseil : si vous avez aimé le premier tome, lisez celui-ci, vous ne le regretterez pas !




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"