Chronique de "Blackcreek - Tome 1 : De plein fouet" de Riley Hart

MAGNIFIQUE COUP DE ♥





Auteur : Riley Hart
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 1er juillet 2016

Résumé :
À dix ans, Noah Jameson et Cooper Bradshaw se rentrent dedans en plein match de football. Pendant trois ans, ils sont inséparables... jusqu’à ce qu’un jour, Noah et ses parents disparaissent en pleine nuit.
Noah et Cooper ignorent ce qu’est devenu l’autre. Dix-sept ans plus tard, après avoir découvert son compagnon dans leur lit avec un autre homme, Noah revient à Blackcreek pour repartir de zéro. Il retrouve son ami d’enfance sacrément grandi, devenu terriblement sexy...
Coop a du mal à croire que Noah, la seule personne à qui il ait confié la culpabilité qu’il ressent depuis la mort de ses parents, soit de retour... et gay. Plus encore, il est abasourdi de soudain désirer un homme pour la première fois.
Impossible d’ignorer les étincelles et les sentiments, mais peuvent-ils passer au-delà des fantômes du passé pour se bâtir un avenir ?



~ MON AVIS ~

Ce roman est un véritable coup de poing, d'une intensité incroyable, autant pour le lecteur que pour ses personnages.

J'ai passé un moment plus qu'excellent à la découverte de ce livre. Comme dit dans le résumé, nous découvrons deux personnages forts, amis d'enfance, qui se retrouvent adultes, et bien changés. De cette connaissance qu'ils ont l'un de l'autre, de cette amitié sans faille retrouvée, va naître un tout autre sentiment, un sentiment brûlant, qui va tout ravager sur son passage.

Cooper est un jeune homme au cœur tendre, un peu fougueux, toujours le mot pour rire. Au-delà de cette apparence décontractée qu'il arbore en toute circonstance, Cooper cache une terrible blessure dont il n'arrive pas à se défaire. Un cauchemar qui le hante encore et encore.

Noah est une personne tranquille, calme, à la répartie toujours prête. Cependant, de par son passé, cette enfance qu'il n'a pas eu et par ses conditions familiales, il s'est imposé des règles. Mais les règles, ne sont-elles pas faites pour être brisées ?

Ces deux hommes se connaissent depuis leur enfance. Après une longue période de séparation, ils se retrouvent. Si leur relation amicale n'est en rien entachée, et qu'ils retrouvent vite leur marque, un émoi troublant va venir mettre en péril ce lien si précieux entre eux.

J'ai beaucoup aimé la façon dont les sentiments de Cooper sont exposés par l'auteur, des sentiments qui se bousculent, des questions qui fusent, du doute, de la peur, mais aussi de l'envie, l'envie de ne pas renoncer, de ne pas avoir peur.
Si Noah sait aussi ce qu'il ressent, il n'ose pas s'imposer, et surtout il ne souhaite pas briser cette amitié si chère à son cœur.

Page après page, nous suivons le combat psychologique de nos deux hommes, un combat rude en émotions, où le cœur sera malmené, où la jalousie naîtra. Cependant, dans ce combat contre soi, c'est l’honnêteté qui prime.

Les personnages secondaires évoqués dans le récit deviendront plus que des amis, ils deviendront une écoute, une aide, un conseil. Peu à peu, leurs personnalités se développent, et leurs vraies natures éclos. Des personnages secondaires bien intégrés, qui font leur part de travail, venant enrichir le texte et ne sont pas de simples figurants.

L'écriture de l'auteur est brute, douce, tout comme nos personnages. Les mots, poétiques et crus à la fois, apportent un coté original et rythmique au texte. Vous pouvez aussi bien vous émerveiller devant les déclarations fleurs bleues des personnages qu'être émoustillés par les scènes de sexe sauvages aux expressions osées.

Au fur et à mesure de l'avancement de votre lecture, vous verrez que Cooper et Noah réapprennent à se connaitre au travers de confessions sur leurs années de séparation. Mais surtout, vous allez être tenu en haleine jusqu'au bout, car les révélations et les réponses aux questions que nous nous posons, mêlant famille et bien d'autres choses, s'étendent jusqu'au mot fin.

J'ai aimé être aux côtés de ces personnages, des personnages qui vous apportent de la joie, mais de la peine aussi, des personnages pour lesquels vous avez envie d'y croire. La narration des deux points de vue est un plus pour comprendre vraiment leurs pensées les plus intimes. 
L'auteur vous transporte dans un tourbillon d'émotions ravageuses et intenses, et a réussi brillamment à faire de Cooper et Noah des hommes aux psychologies profondes, humaines, justes. 
La prose de Riley Hart est très agréable à lire, fluide, elle vous insuffle toute la douleur ressentie par nos personnages face à cet amour improbable et surprenant, mais également toute la sincère amitié qui les lie, bien plus que tout, et pour laquelle ils seront prêt à tout. 

En bref, un énorme coup de cœur pour ce livre, pour ses personnages qui ne manque pas de caractère, pour leur histoire, belle et franche. Un roman qui vous fait ressentir un large panel d'émotions, des dialogues riches qui tantôt vous émeuvent, et tantôt vous font rire, car Cooper et Noah ne manquent pas de taquinerie, et Cooper, avec son honnêteté légendaire va vous surprendre plus d'une fois. 
Mon cœur s'est totalement approprié ce texte, cet univers, ces personnages. C'est une histoire qui vous prend aux tripes tant la profondeur des sentiments exprimés par Cooper et Noah est criante de vérité, et qui parfois sonne comme un cri du désespoir.
Vous serez marqué par ce récit, par les fantômes du passé, et je peux vous garantir que vous n'allez pas vous ennuyer une seule seconde. Car s'il est question d'amour, avec de sublimes et chaudes scènes de sexe, c'est avant tout le lien si inconditionnel qui unit nos protagonistes qui ressort, ce lien, cette connexion, qui représente cette amitié, et qui, même au fil des années, même dans la douleur de la séparation, ne s'est jamais atténué, est resté intact, indélébile, immuable.
Cooper et Noah, deux caractères attachants, deux fortes personnalités, deux cœurs qui hésitent et se battent pour n'en former plus q'un.

La couverture du roman est tout simplement magnifique. Et ce titre : "De plein fouet", et bien c'est tout à fait ça, c'est nos personnages, et c'est aussi la façon dont vous allez recevoir toute cette émotion qui se dégage page après page.....mais pour découvrir ceci, à vous de lire, de succomber !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"