Ma chronique de "Sexe à Seattle - Tome 1 : Les ennuis riment avec Tony" de Eli Easton

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Eli Easton
Editeur : Reines-Beaux
Sortie : 30 janvier 2015

Résumé :
Pour mener à bien son enquête sur le meurtre d'une jeune femme, Tony DeMarco, détective privé à Seattle, se fait passer pour un patient du docteur Jack Halloran, le thérapeute ayant traité la victime dans une clinique de sexe de la même ville. Ce n'est pas la première fois que Tony passe sous couverture, mais c'est la première fois qu'il veut passer sous les couvertures de l'un de ses suspects. Il ne peut pas s'en empêcher : Jack Halloran est exactement le genre de héros au regard d'acier pour qui Tony craque. Mais avant de pouvoir jouer les Roméo, il devra prouver l’innocence de Halloran et faire en sorte que le médecin ne découvre pas sa ruse.
Le docteur a ses propres problèmes, y compris un bras droit endommagé dans l’exercice de son devoir en tant que chirurgien de guerre en Irak et le stress post-traumatique qui en découle. Il ne comprend pas pourquoi il se sent attiré par son nouveau patient, cet Italien grand et drôle au regard de chien battu, dont l’humour s’infiltre à travers ses défenses pour lui faire ressentir des choses qu’il pensait depuis longtemps enfouies. Mais le médecin et le détective pourront-ils trouver un chemin vers leur amour en dépit des secrets qui existent entre eux ?


*** MON AVIS ***

Une très bonne histoire, j'ai passé un excellent moment.

Nous faisons connaissance avec Tony, détective privé, qui va devoir s'infiltrer dans une clinique du sexe pour les besoins de son enquête. Et là, il fait la connaissance du docteur Jack Halloran.

Tony est un jeune Italien, un peu fougueux, drôle, légèrement gaffeur, il allie à merveille la timidité et l'audace, très malin dans son travail. Sa famille n'est pas au courant de son homosexualité.

Au court de son infiltration pour les besoins de son enquête, il n'a pas le choix de faire part de son problème sexuel au docteur Halloran. Et alors là, j'ai bien ri, même si pour lui ce n'est pas drôle. Mais la discussion entre les deux personnages, le vocabulaire utilisé et les métaphores....un vrai régal d'humour et d'hilarité.

Jack Halloran est un ancien docteur de l'armée. Suite à une blessure, il se retrouve à exercer dans cette clinique. Bien que quelques informations soient distillées à son sujet, il reste encore un personnage mystérieux. C'est un homme très compétent, honnête et sérieux.

Leur rencontre va les perturber tous les deux très fortement. Mais chacun doit rester professionnel : et oui, relation docteur / patient impossible et de plus, Tony est en infiltration, il a une couverture à conserver.
Cependant l'attirance est très forte et cela donnera lieu à de grandes introspections de la part de nos deux personnages. Il en ressortira aussi de jolies scènes sensuelles et des situations assez rocambolesques.

Au niveau de l'enquête, elle est bien menée, l'intrigue tient la route, bien qu'elle ne soit pas le sujet principale du récit, et passe un peu au second plan. Tony est très perspicace dans ses convictions et ses intuitions.

Nous nous apercevons également que la famille de Tony a l'air assez envahissante, avec une mama Italienne dans toute sa splendeur. D'ailleurs une discussion téléphonique entre elle et Tony m'a fait exploser les zygomatiques !

Au final, je dirai que j'ai passé un très délectable moment en compagnie de Tony et Jack. Leur relation est à la fois drôle et sérieuse, elle se construit lentement et ce n'est que le début, car beaucoup d'information sur nos deux protagonistes restent en suspend.

L'auteur  a une belle écriture, fluide, rythmée, piquante, elle sait allier les mots et les situations pour nous amener dans un récit mêlant habillement suspens, humour et amour. Beaucoup de sensualité se dégage de la relation de Tony et Jack, un savant mélange de tension sexuelle et d'attirance, de connexion.

J'ai hâte de lire la suite, car je pense que nous allons découvrir de savoureux moments de rigolades avec la famille de Tony, en savoir plus sur Jack et ses cauchemars, à peine effleurer dans ce tome, et surtout connaitre l'évolution de leur relation amoureuse. En tout cas, Tony est vraiment un personnage adorable, et assez attendrissant dans sa maladresse.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Les lendemains avaient un goût de miel"