Chronique de "Chasseur de papillons - Tome 1" de Julie Bozza

♥♥♥♥♥/5





Auteur : Julie Bozza
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : mars 2016

Résumé :
Cela avait commencé comme une simple mission pour Dave Taylor, guide dans le bush australien : accompagner un anglais solitaire à la recherche d’une espèce inconnue de papillon. Mais Nicholas Goring n’est pas un touriste ordinaire ; ses recherches sont loin d’être simples, et il semblerait que les papillons ne veulent pas qu’on les trouve. Pendant que Dave apprend à Nicholas tout ce dont il a besoin pour survivre dans l’Outback, il découvre qu’il a lui aussi pas mal de choses à apprendre – et que, bien souvent, le meilleur moyen de trouver quelque chose de vraiment important reste tout simplement de ne pas vouloir le trouver...


*** MON AVIS ***

J'ai beaucoup aimé cette douce romance sur fond de bush australien, cette douce romance qui se construit petit à petit, en même temps que la quête des papillons.

Dave accompagne Nicholas dans sa recherche des fameux papillons, que personne n'aurait encore trouvé et étudié.
Dave est un personnage prévoyant, autoritaire, prévenant. Sa rencontre avec le farfelu Nicholas va chambouler sa vie et ses certitudes.
Nicholas est un jeune homme un peu gauche, un rêveur, intelligent, quelque peu guindé mais simple, une personne d'une gentillesse incroyable....et qui cache un terrible secret.

Quand ces deux-là partent à la recherche des papillons bleus, ils n'auraient jamais pensé que ce voyage les entraîneraient dans bien plus qu'une quête. En effet, ce road-trip les poussera à se remettre en question, à se dévoiler, à se connaitre, s'apprécier. Mais plus que tout, ce périple va devenir pour eux une renaissance et s'apparenter à quelque chose de magique.

L'écriture de l'auteur nous offre un vrai voyage, un dépaysement total. Par ses mots, elle nous décrit avec tendresse et douceur cet amour qui naît entre nos deux personnages, cet amour, qui de l'amitié va s'épanouir en quelque chose de bien plus fort, un peu comme les papillons que recherchent Nicholas : de chrysalides ils passent à papillons et déploient leurs ailes pour s'envoler.
Un très beau parallèle est fait entre Nicholas et la vie des papillons.
Page après page, bout à bout, c'est une magnifique relation qui se tisse, qui grandit. Et au-delà de cet connexion entre nos deux hommes, c'est une expérience un peu mystique que nous vivons en même temps qu'eux, une expérience faite de légendes, d'histoires magiques, de lieu un peu sacré.
Dave et Nicholas sont deux personnages aux personnalités bien définies. Chacun à son propre passé, ses propres secrets, et son vécu. Leurs échanges sont parfois bien taquins, parfois très sérieux. Chacun va apprendre de l'autre.
Il y a un personnage secondaire que j'ai beaucoup aimé, entouré de beaucoup de mystères, qui sera un peu leur guide spirituel...pour beaucoup de choses. A vous de découvrir de qui il s'agit.

Au niveau des descriptions, de l'environnement, de l'ambiance générale, l'auteur a su m'embarquer totalement avec elle. En même temps que je lisais, j'avais l'impression d'être avec Dave et Nicholas, dans leur coin de paradis, à regarder avec des yeux d'enfants, comme Nicholas, la végétation environnante. 

Dave fera des sourires de Nicholas tout un panel d'émotions.

Bref, une plume envoûtante et poétique, un mélange de force et de fragilité, qui vous transporte dans un voyage d'une douceur extrême, dans une rencontre magique entre deux hommes superbes, une plume qui fait chavirer votre cœur de romantique, qui vous fera sourire par la gaucherie de Nicholas, qui vous fera rougir lors de leurs étreintes, qui vous fera rêver par les images qui se construisent petit à petit dans votre esprit.
La fin du récit m'a serré le cœur.....pour ensuite l'illuminer ! Une belle fin qui laisse présager une suite aussi douce et tendre, avec peut-être un peu plus de "Carpe Diem".

Lien Amazon pour commander

Commentaires

  1. Je dois reconnaître avoir eu cette petite déception en terminant ma lecture. Depuis le temps que nous l'attendions, je pensais lire autre chose. Pour ma part, il me manque ce petit plus, cette différence qui change tout. Cependant, l'histoire est joliment écrite, la plume de l'auteur est fluide et entraînante. Et je relève un détail de ta chronique, en effet les descriptions sont vraiment superbes. On se laisse porter dedans.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"